Olivier Père

Vincent doit mourir : conversation avec Vimala Pons

Conversation avec Vimala Pons, l’héroïne de Vincent doit mourir, le premier long métrage de Stéphan Castang qui sort mercredi 15 novembre dans les salles, distribué par Capricci Films.

Catégories : Actualités · Coproductions · Rencontres

Un commentaire

  1. Bertrand Marchal dit :

    Le film commence bien, puis les ficelles s’érodent et cassent. l’histoire d’amour est invraisemblable, trop rapide, pas assez transgressive et trop centrale. La mécanique d’irruption de la violence est floue et le scénario fini par évacuer les pistes les plus intéressantes pour s’imposer de lui-même des impasses.. En particulier, quid des centres de ralliement dont le héros discute des coordonnées??

    Promesses non tenues pour ce film. On dirait un court sur-gonflé, mais sans que les idées supplémentaires n’aient été bien développées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *