Olivier Père

Le Cas du docteur Laurent de Jean-Paul Le Chanois

ARTE diffuse Le Cas du docteur Laurent (1956) de Jean-Paul Le Chanois en version restaurée, lundi 8 février à 20h55. Le film sera également disponible gratuitement sur ARTE.tv jusqu’au 14 février 2021.

Ce film à redécouvrir vient rappeler la diversité de la palette de Jean Gabin dans les années 50, et la subtilité de ses interprétations. Souvent caricaturé en baderne réactionnaire, y compris par lui-même, l’acteur se montrera capable jusqu’à la fin de sa carrière de performances beaucoup plus nuancées que ses numéros audiardiens, comme dans Le Chat par exemple. Jean Gabin incarne dans Le Cas du docteur Laurent un médecin parisien muté pour des raisons de santé dans un village de l’arrière-pays des Alpes-Maritimes. Loin de s’installer dans un tranquille confort provincial, Laurent va bientôt affronter le mécontentement de ses collègues et l’hostilité de certains habitants en décidant d’appliquer les nouvelles techniques de l’accouchement sans douleur. Son premier soutien sera une jeune paysanne enceinte, qui décide de lui faire confiance. Le film milite pour le droit des femmes à refuser la souffrance de l’enfantement comme une fatalité parfois mortelle, et salue les pionniers de la méthode psychoprophylactique, pratiquée la première fois en France en 1952. Le Cas du docteur Laurent est une oeuvre digne et généreuse, qui fait preuve d’un réel humanisme, et d’une sincère ferveur féministe. Au-delà de l’importance de son sujet, le film se signale par une mise en scène inspirée. Le film délivre certes un message, mais il le fait sans lourdeur, et chaque personnage, chaque idée sont incarnés ou exprimés avec justesse et honnêteté. Il s’agit de la plus belle réussite de Jean-Paul Le Chanois, cinéaste engagé issu du syndicalisme et de la Résistance. Aux côtés d’un Gabin à la sobriété exemplaire, Nicole Courcel illumine l’écran.

Le Cas du docteur Laurent a été édité par Coin de Mire dans sa collection « La Séance » qui propose un vaste choix de films du patrimoine français.

 

Catégories : Actualités · Sur ARTE

5 commentaires

  1. Victor G. dit :

    Est-ce que c’est dans ce film où l’on voit un gros plan du bébé sortant du vagin de la mère?Je ne sais pas si un plan pareil était courant dans un film de fiction avec une star et quelle fut la réaction du public de l’époque, mais celui de Guiraudie dans Rester debout, pas trop bien filmé il me semble, a fait récemment des vagues dans la critique américaine!

    • Olivier Père dit :

      Le Chanois a en effet filmé un véritable accouchement pour la scène finale, avec des gros plans, ce qui était très osé pour l’époque. Ceci dit, ce que l’on voit à l’image est beaucoup moins explicite et frontal que l’accouchement de Rester vertical de Guiraudie ou Milestones de Robert Kramer et John Douglas (film indépendant américain de 1975).

  2. Victor G. dit :

    Merci pour ces précieux renseignements.

  3. jean bouquin théâtre dejazet dit :

    Merci très chaleureusement pour vos programmations et ce film est très réussi, j’ai connu en 1959 Jean-Paul Le Chanois ,homme très réservé et assez introverti sans doute par modestie et pudeur ,mais un grand cinéaste ,bravo et merci très chaleureusement et tendrement
    jean un fou de cinéma qui avant tout le monde …avait inventé le cinéma permanent et puis ensuite le même soir revoir ces « Raisins de la colère » quel bonheur, mais quel émotion et en fait notre monde ne s’est pas amélioré la preuve avec les milliers pour ne pas dire les millions de migrants qui viennent pour tenter de trouver du travail et survivre
    merci vraiment ce fut hier soir dans cette horrible période que nous vivons un grand moment de bonheur (hélas j’étais seul à 85 ans éloigné des miens et confiné à 550 kms de mon domicile parisien et j’aurais tant aimé partager ce moment rare avec ma fille née en 1964 et pour sa mère ,mon épouse depuis 1958!!qui avec et par bonheur avait pratiqué  » l’accouchement sans douleur  »
    comment vous remercier assez chaleureusement d’ainsi présenter des oeuvres de très grande qualité
    votre donc de facto très obligé
    jean bouquin

  4. Olivier Père dit :

    Merci beaucoup pour votre message c’était une belle soirée cinéma en effet
    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.