Olivier Père

Le Continent oublié de Kevin Connor

Derniers feux de la firme britannique Amicus, les films d’aventures de Kevin Connor tirés des ouvrages du « cycle de Caspak » de l’écrivain américain Edgar Rice Burroughs relatent l’exploration de territoires oubliés par le temps, habités par des animaux préhistoriques et des peuplades primitives. Le Sixième Continent (1975), Centre terre 7ème Continent (1977) et Le Continent oublié (1977) – étrange que le troisième film soit le premier édité en blu-ray en France – constituent de belles équivalences cinématographiques à la littérature « pulp » de Burroughs, malgré de nombreuses libertés prises avec le matériau original. Il n’est guère étonnant que de nombreux fantasticophiles enfants ou adolescents à l’époque de leur sortie conservent un souvenir ému de ces objets à la fois puérils et sexy, amusants et désuets. Ils exhalent un parfum de nostalgie. Contemporains des adaptations des mille et une nuits produites par Ray Harryhausen, ces trois films bourrés de trucages et de modèles réduits ne parviennent pas à rivaliser avec la poésie des créatures animées en stop motion. C’est particulièrement vrai pour Le Continent oublié qui souffre d’effets spéciaux mécaniques assez rudimentaires. Si les apparitions de dinosaures en carton-pâte sont risibles, la direction artistique s’avère soignée. On est en droit de considérer ce Continent oublié comme l’un des premiers exemples de l’Heroic Fantasy au cinéma. Certains plans reproduisent avec un certain talent des planches de l’illustrateur Frank Frazetta, qui avait signé les couvertures de plusieurs romans d’Edgar Rice Burroughs. Les séquences finales avec les guerriers aux cuirasses japanisantes ont de l’allure. Il faut mettre cette ambition visuelle au crédit du directeur de la photographie Alan Hume, artisan doué du cinéma populaire anglais. Toutes proportions gardées, Le Continent oublié, avec son ambiance rétro et son exotisme de bande dessinée, ne fait qu’anticiper de quelques années le retour parodique du serial tel qu’il sera orchestré par Steven Spielberg dans Les Aventuriers de l’arche perdue.

Film disponible en DVD et Blu-ray chez Rimini Editions depuis le 20 août. On attend les deux autres!

 

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *