ARTE France Cinéma coproduit les prochains films de Olivier Assayas, Mati Diop et Arthur Harari

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma s’est réuni le jeudi 21 septembre et a choisi de s’engager sur trois nouveaux projets. Trois projets français particulièrement excitants qui montre la diversité de notre cinématographie et l’élargissement de ses horizons. L’un est signé par le plus international des auteurs français, Olivier Assayas, tandis que les deux autres confirment l’émergence de jeunes talents décidés à s’aventurer sur de nouveaux territoires de cinéma. Le second long métrage de Arthur Harari (après le remarquable Diamant noir) sera un film d’aventure tourné en Japonais et se déroulant sur une île des Philippines pendant et bien après la fin de la Seconde Guerre mondiale ; le premier long métrage de Mati Diop, tourné en Wolof, portera un regard moderne sur le Sénégal, dans un film à la lisière du fantastique et de la science-fiction.

 

 

E-Book (titre provisoire) de Olivier Assayas

CG Cinéma

Avec Guillaume Canet, Vincent Macaigne, Juliette Binoche, Nora Hamzawi, Christa Théret.

Après Sils Maria et Personal Shopper, E-Book (titre provisoire) marque le retour d’Olivier Assayas à un film en langue française. Il interroge avec sensibilité et profondeur les mutations du monde contemporain à travers les bouleversements intimes de couples d’amis.

Alain et Léonard, écrivain et éditeur, dépassés par les nouvelles pratiques du monde de l’édition, sourds aux désirs de leurs épouses, peinent à retrouver leur place au sein de cette société dont ils ne maîtrisent plus les codes. Entre drame et comédie, le nouveau projet d’Olivier Assayas sera un film d’acteurs où la parole, riche et foisonnante, tiendra une place centrale.

Olivier Assayas © Paul Blind

Olivier Assayas © Paul Blind

 

La prochaine fois, le feu (titre provisoire) de Mati Diop (premier film)

coscénariste : Olivier Demangel

Les Films du Bal (France), CINEKAP (Sénégal), Frakas Films (Belgique)

Pour son premier long métrage, Mati Diop a choisi de raconter l’histoire d’Ada, 17 ans, et de ses amies, restées seules entre elles dans Dakar désertée par les hommes. Tous ont pris la mer pour un avenir meilleur. Mais leur embarcation de fortune fait naufrage et les femmes du quartier doivent bientôt faire face au retour des fantômes de l’Atlantique.

Mati Diop © renaud-monfourny-2014

Mati Diop © Renaud Monfourny

 

 

Onoda, 10000 nuits dans la jungle de Arthur Harari (photo en tête de texte)

coscénariste : Vincent Poymiro

Bathysphere Productions (France), Anti Archive (Cambodge)

En 1944, le jeune soldat japonais Hiroo Onoda est envoyé sur une petite île philippine où vont débarquer les Américains. Sa mission est de mener la guérilla jusqu’au retour des troupes nippones. Refusant la réalité de la capitulation du Japon, Onoda ne rendra les armes que 10000 jours plus tard. Entre voyage intérieur et récit de survie dans la jungle se déroulant sur une trentaine d’années, Arthur Harari (Diamant Noir) livre une méditation universelle sur ce qui constitue une culture, une patrie. « Onoda est une image extrême de la capacité qu’ont les hommes de se raconter des histoires, géopolitiques, idéologiques ou religieuses pour justifier l’injustifiable – une spécialité moderne dont nous héritons, où que nous vivions. » Arthur Harari

Tournage prévu cet hiver au Cambodge.

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Comments