Info et société

Brexit : May veut rediscuter la question de la frontière irlandaise

Brexit : May veut rediscuter la question de la frontière irlandaise
Promettant plus de souplesse avec le Parlement, la Première ministre britannique Theresa May s'est engagée le 21 janvier à retourner à Bruxelles pour reparler de la question de la frontière entre les deux Irlande après le Brexit. Son objectif : faire plier l'UE sur une disposition visant à éviter le rétablissement d'une frontière dure. Ce point cristallise les critiques au Royaume-Uni, en particulier des Brexiters qui y voient la porte ouverte à un arrimage permanent de leur pays à l'UE, et des unionistes du DUP (pro-Brexit), allié indispensable de Theresa May au Parlement, qui dénoncent le statut particulier qu'il octroierait à l'Irlande du Nord. Dans ce dossier, retrouvez reportages et analyses sur les conséquences du Brexit sur l’UE et le Royaume-Uni.
Promettant plus de souplesse avec le Parlement, la Première ministre britannique Theresa May s'est engagée le 21 janvier à retourner à Bruxelles pour reparler de la question de la frontière entre les deux Irlande après le Brexit. Son objectif : faire plier l'UE sur une disposition visant à éviter le rétablissement d'une frontière dure. Ce point cristallise les critiques au Royaume-Uni, en particulier des Brexiters qui y voient la porte ouverte à un arrimage permanent de leur pays à l'UE, et des unionistes du DUP (pro-Brexit), allié indispensable de Theresa May au Parlement, qui dénoncent le statut particulier qu'il octroierait à l'Irlande du Nord. Dans ce dossier, retrouvez reportages et analyses sur les conséquences du Brexit sur l’UE et le Royaume-Uni.
facebooktwitterwhatsapp