Les réfugiés syriens, une situation intenable

Les réfugiés syriens, une situation intenable

Aujourd’hui, premier jour du mois de Ramadan. La délégation va faire un détour hors des bureaux ministériels et des salles de réunions. Mais avant, comme il se doit, visite auprès d’un ministre. Cette fois, c’est le ministre des Affaires sociales. Rachid Derbas énonce longuement les mille plaies du Liban. D’après lui, la guerre en Syrie aurait grévé l’économie libanaise de vingt milliards de dollars. L’accueil des réfugiés syriens devient ingérable pour le Liban. Comme ses partenaires parlementaires rencontrés la veille, il suggère l’idée que, pour éviter l’exode des populations syriennes, des zones de sûreté devraient être aménagées en Syrie-même…

1 172 753

C’est le nombre de réfugiés syriens actuellement enregistrés au Liban. Avec 232 réfugiés pour 1000 habitants, le Liban est, rapporté à la taille de sa population, le pays qui abrite le plus de réfugiés au monde.

Le nombre de réfugiés syriens dépasse les quatre millions

Source : UNHCR (9 juillet 2015).

Les femmes d’un côté, l’homme de l’autre, les députés sont invités à pénétrer dans les tentes pour discuter avec des familles qui habitent là. A peine le temps d’entendre ce qu’elles ont à raconter et la délégation doit retourner sur le chemin des entretiens officiels. A Beyrouth les attendent trois rendez-vous : le chef de la direction du renseignement militaire de l’armée libanaise, l’ancien chef de l’armée libanaise, le célèbre Général Aoun (leader du Courant patriotique libre) et le premier ministre libanais. Nous resterons à la porte des trois rendez-vous.