On verra demain : excursion en Procrasti-Nation

Procrastiner : mal du siècle ou résistance passive au productivisme oppressant ?

On verra demain : excursion en Procrasti-Nation preview image
Fermer la vidéo
Disponible sur

Procrastiner, c’est remettre au lendemain ce qu’on pourrait faire sans attendre.

« On verra demain : excursion en Procrasti-Nation », vous offre l’excuse toute trouvée pour remettre à demain ce que vous deviez faire aujourd’hui.

L’auteur américain Mark Twain préconisait même de ne jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire après-demain. Serait-ce le « mal du siècle », comme on l’entend parfois, ou est-ce un symptôme parmi d’autres d’un système délétère dans lequel nous nous manquons toujours de temps ? La procrastination est-elle l’expression polie de notre incompatibilité fondamentale avec ce système capitaliste chronophage, ou sommes-nous juste, tous – c’est plus probable ! Osons la franchise ! Soyons fous ! – de lamentables feignasses ? Cette question est essentielle, car le temps franchement passé à y réfléchir a un vrai potentiel pour servir d’excuse à repousser le moment de vous atteler à l’autre truc. Mais si. Celui que vous deviez absolument terminer avant-hier.

Crédits

  • Réalisation - Guillaume Podrovnik
  • Coproduction - ARTE France, Imagissime

Sorry

Site unsupport
Update browser