cognacq-jay, projet, série française, série historique

Ils créent une série nommée Cognacq-Jay

DeGaulle2

C’est un projet qui est en développement depuis plus de deux ans. La première fois que j’en ai entendu parler, c’était dans le numéro hors-série d’Écran Total qui recense une grande partie des projets en cours d’écriture. C’était en décembre 2012. A l’époque, j’avais propulsé ce projet en tête des séries les plus prometteuses.

Son idée est merveilleusement simple : plonger le téléspectateur dans une époque où tout semblait possible, en particulier à la télévision. Nous sommes à la fin des années 50, période de grande espérance pour de nombreux français qui inventent, qui entreprennent, alors même que la République française est secouée par la guerre d’Algérie. Au milieu, la télévision est chahutée, propulsée par l’audace de ses pionniers qui se frottent régulièrement au contrôle du pouvoir politique.

Derrière cette série, trois auteurs qui, comme ils l’indiquent dans leur note d’intention, aimeraient bien “rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, des français entreprenaient, avaient foi en la vie et en eux-mêmes.” Un propos d’actualité, non ? Interview.

Lire la suite >>

piratage, téléchargement illégal

Le piratage ? Quel piratage ?

Piratage

Frédéric, un blogueur qui s’occupe du site Filmsdelover, vient de publier une tribune sur Medium dans laquelle il entend dénoncer l’hypocrisie des journalistes spécialisés dans les séries. Selon lui, nous (je dis “nous” car je crois appartenir à cette catégorie) faisons le jeu du téléchargement illégal, une pratique assimilée au délit de contrefaçon, puni au civil comme au pénal par de lourdes peines. En théorie.

Je n’ai jamais été un grand fan des journalistes qui parlent du journalisme – j’ai quand même tendance à trouver ça un poil nombriliste. Mais bon, faisons une entorse à cette règle – une première sur ce blog ! -, d’autant que ça peut concerner les lecteurs de Dimension Séries ainsi que ceux qui s’interrogent sur les pratiques des journalistes séries.

Lire la suite >>

fais pas ci fais pas ça, france 2

Fais pas ci, fais pas ça, l’effort national

FPCFPC

Ce soir sur France 2 débute la saison 7 de Fais pas ci, fais pas ça. Six épisodes sont au programme de cette nouvelle fournée légèrement raccourcie par rapport aux précédentes saisons (8 épisodes habituellement). Faut-il la regarder ? Cette interrogation s’assume difficilement eu égard à la qualité de cette production. Mais pour-quoi doit-on absolument la regarder ? Là, c’est déjà moins évident.

Lire la suite >>

cinéma, jean dujardin, le p'tit quinquin, series, valérie bonneton

Les liens épineux entre le cinéma et les séries

CineSerieBordel

Les séries me font chier.” C’est avec ces mots ébouriffant de finesse que Bruno Wolkowitch, dans une interview de Télé 2 Semaines, réalisait la promotion des Hommes de l’Ombre, une série politique de France 2 dont la saison 2 était diffusée en octobre dernier. Difficile de lui reprocher sa franchise tant, aujourd’hui, les précautions de communication sont de rigueur.

Mais, tout de même, lorsque votre carrière repose sur la télévision en général, et sur son premier dispositif de fiction en particulier (les séries), il y a de quoi être étonné. Une prise de parole d’autant plus surprenante que, désormais, ce point de vue semble en voie d’extinction. Pour toute une profession. Une prise de parole qui rappelle aussi que l’univers du cinéma et celui de la télévision ne sont pas encore de grands amis intimes.

Lire la suite >>

abonnement, canalplay, jook, netflix, ocs, series, svod

Séries en illimité : quelle offre choisir ?

SVOD

Bon, cela fait deux mois que Netflix a débarqué en France. Mais il n’est pas le seul à offrir des solutions légales pour regarder des séries. En plus de l’offre de la société américaine, j’ai testé Canalplay, OCS et Jook Video. Lequel s’en sort le mieux ? Réponse dans la suite.

Lire la suite >>

gideon raff, hatufim, homeland, israel

Hatufim, entre humanité et terrorisme

Hatufim

Avant d’être diffusée sur ARTE en 2015, la chaîne sort en exclusivité la saison 2 de Hatufim en VOD et DVD. Cette série israélienne, qui a engendré son adaptation américaine largement surestimée nommée Homeland, (cf. notre comparatif) avait fait forte impression lors de sa première saison. On attendait donc sa suite de pied ferme. Et même si j’ai deux ans de retard sur la diffusion originale, la satisfaction était au rendez-vous.

Lire la suite >>

hagai levi, showtime, the affair

The Affair, l’autre histoire

TheAffair

Depuis le 12 octobre, la chaîne américaine Showtime diffuse une nouvelle série. Intitulée The Affair, elle raconte les affres de deux couples en proie aux doutes et à l’infidélité. Un synopsis banal, pour ne pas dire quelconque. Jusqu’à ce que le voile se lève, mettant en lumière toute la puissance de cette nouvelle production.

Lire la suite >>

étude, quota de diffusion, quota de production, réglementation, télévision française

La dé-re-réglementation, graal de la fiction française ?

TeleReglemantation

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Natixis. Le groupe bancaire vient de produire une étude sectorielle sur l’audiovisuel français. Selon l’étude, les groupes privés TF1, Canal+ et M6 devraient profiter d’une transformation, déjà annoncée, des règles qui encadrent la production de contenus audiovisuels. A la tête de cette étude, Jérôme BodinPavel Govciyan et Olivier Bomsel.

Lire la suite >>

Replay : The Affair, Transparent…

ReplayTheAffair

Bon, cette semaine, j’emménage à Paris donc je n’ai pas eu le temps de faire grand chose. A part regarder des séries. Hum. En vrac, on retrouve la nouvelle saison d’Homeland et de The Walking Dead et les nouveautés Scrotal Recall, The Affair et Transparent.

Lire la suite >>

ainsi soient-ils, david elkaïm, interview, vincent poymiro

Ils écrivent Ainsi Soient-Ils

AinsiSoientIls

La saison 2 d’Ainsi Soient-Ils a démarré jeudi 2 octobre et s’achèvera le 23. Arte a commandé 8 nouveaux épisodes et une saison 3 est déjà en préparation pour une diffusion en 2015 à peu près à la même période. Sincèrement, je n’ai jamais été autant subjugué par une série depuis longtemps – et ça commençait dès les premières minutes avec cet entretien fracassant entre Guillaume, le séminariste troublé par son homosexualité et le père Bosco, qui entend instaurer l’ordre aux Capucins.

Les difficultés de la première saison, de son didactisme (l’exposition des séminaristes) aux errements d’interprétation (Guillaume et le père Bosco, justement, tiens donc…), ont quasiment disparu. Mais la force de cette saison 2 vient aussi du côté des nouveaux personnages. Par exemple, l’orientation “normale” de Monseigneur Poileaux qui doit redresser l’Église de France, croulant sous les dettes, est sublimée par la prestation bluffante de Jacques Bonnaffé.

Avant de crier au génie, j’attendrai tout de même de voir la (ou les ?!) prochaine saison. N’empêche qu’on ne m’ôtera pas cette idée qu’Ainsi Soient-Ils est désormais la seule série, à l’heure actuelle, à savoir aussi bien parler de la France. Bon, okay, c’est pas comme si il y avait une grande concurrence…

J’ai pu interroger deux de ses scénaristes-créateurs, Vincent Poymiro et David Elkaïm. Les critiques, le mariage homosexuel, les nouveautés, leur ambition, tout les sujets y passent.

Lire la suite >>