Saint Louis, à la lumière de la Sainte Chapelle

Culture pop -
53 min - 13675 vues

En 1248, le roi Louis IX fit édifier à Paris et à son usage quasi exclusif une chapelle afin d’abriter la Sainte Couronne d’épines de Jésus crucifié. Chef-d’oeuvre de l’art gothique, la Sainte-Chapelle servit surtout de catalyseur religieux pour son peuple qui vit dans ce roi couronné à 12 ans un protecteur et un rassembleur.

Louis IX n’aura jamais atteint son but ultime : reconquérir Jérusalem et vider la Ville sainte des impies. Les deux croisades qu’il entreprit en 1248 et 1270 furent deux échecs retentissants – la première aboutissant à sa capture, la seconde à sa mort –, mais lui assurèrent la considération du pape. S’il marqua l’histoire de la chrétienté, ce fut dans son propre royaume, en plein cœur de Paris. En 1248, il fit édifier à son usage quasi exclusif une chapelle afin d’abriter la Sainte Couronne d’épines de Jésus crucifié. Chef-d’œuvre de l’art gothique, l'édifice servit surtout de catalyseur religieux pour son peuple qui vit dans ce roi couronné à 12 ans un protecteur et un rassembleur. À défaut de pouvoir y pénétrer, les fidèles lui étaient reconnaissants de pouvoir approcher le plus prestigieux reliquaire du monde. Alors qu'on célèbre cette année le huit centième anniversaire de la naissance de saint Louis, le film de Martin Fraudreau raconte la passion mystique de ce souverain martyr puis canonisé. Servi par de somptueuses images de la chapelle et de ses mirifiques vitraux, il établit un parallèle foisonnant entre l'ambition architecturale et l'engagement christique d’un ascète qui, par son exemple, tenta de moraliser la vie publique.

Générique
  • Réalisation :Martin Fraudreau
  • Pays :France
  • Année :2014
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)