Gacha Gacha

Surprises japonaises à emporter

Gacha Gacha preview image
Offline

Être hypnotisé par la propreté ambiante et aller se perdre au musée dédié à la « Poopculture ». C’est dans les gestes quotidiens des Tokyoïtes que la série Gacha Gacha  est allée dénicher toutes les petites bizarreries qui font du Japon un pays aussi fascinant et attirant.

Inutile d’essayer de cerner le Japon : entre l’exubérance et la rigueur, l’individualisme et l’harmonie collective, le pays semble être celui de tous les paradoxes. Son image fantasmée et déformée nous parvient par vagues multicolores et kawaï. On mange des Ramen devant des animés, on parsème nos messages d’émojis, on suit les méthodes de développement personnel de Marie Kondō… Mais comment mieux rencontrer les japonais que dans les petites réalités de leur vie quotidienne ?

Gacha Gacha reprend la mécanique addictive des Gachappon, distributeurs de surprises automatiques du coin de la rue. Vous tournez la manivelle et là, récompense ! Entre vos mains une surprise pour assouvir votre curiosité.

 

Surprise 1 :

Le secret de la conception des Washlets, toilettes ultra-modernes et pratiques (Cela inclut des post-its et des postérieurs.).

Surprise 2 :

Une évangéliste des Ramens explique tout l’art de déguster ce plat national.

Surprise 3 :

Un compositeur de Jingles rend les gens heureux sur les quais de gares.

Surprise 4 :

Un vendeur ambulant nourrit les noctambules affamés des « cœurs de poussière ».

Surprise 5 :

Une professeure de bonne manière mesure la politesse au degré près.

Surprise 6 :

Daruma, la poupée qu’ont tous les japonais chez eux.

Surprise 7 :

L’art de ne rien oublier dans les transports en commun.

Surprise 8 :

Les japonaises prennent la parole.

Surprise 9 :

Les toits de Tokyo et leurs divertissements inattendus.

Crédits

  • Réalisation - Younès Jabrane
  • Coproduction - ARTE France, KAMI Productions

Sorry

Site unsupport
Update browser