La vie malgré tout

La vie malgré tout

En deux ans, Kawergosk a pris l’allure d’une véritable petite ville. Des écoles, un hôpital, des épiceries, des coiffeurs, des restaurants, des magasins de vêtements, des poteaux électriques, des canalisations d’égout ou encore une mosquée ont petit à petit fait surface. Depuis quelques mois, le camp s’est même doté de son propre cimetière. 

Selon le dernier décompte des Nations unies, cet espace confiné concentre 10 094 réfugiés. Pour ceux qui ne peuvent s’échapper du camp (les droits de sortie sont accordés au compte-gouttes), les journées sont longues. Dans cette situation de dénuement, les familles se retrouvent néanmoins sur un pied d’égalité sociale, ce qui favorise la solidarité entre les habitants et garantit la spontanéité des rencontres.

Photos

Amama Husien, Maryam Husien, Solin Qasem, Mohammad Salah, Amer Abdulah, Amar Abdulah, Deliar Zeynal, Solav Qasem, Solin Qasem, Najat Mahmoud Garsi, Zeraf Rasoul, Maya Rostam, Mohammad Nafah, Mohammad Husien, Nalin Bashar, Solav Rasoul, Amina Morad, Ali Morad, Nora Morad, Nawras Hassan

ARTE Reportage

Journaliste : Donatien Huet
Images : Elsa Kleinschmager
Montage : Ludovic Mingot
Interprète : Azad Zeebaree
Production : Anne-Florence Garnier, Sylvana Iorio
Rédaction en chef : Philippe Brachet, Uwe Lothar Müller

Remerciements

Reza, Claire Mayer, Mohammad Qaddri & l’agence Webistan, Abu Khalil & la Barzani Charity Foundation, Hania & Hawré à Erbil

© ARTE G.E.I.E 2018