mmrobin

Bonjour du Japon!

Je vous écris du Japon où je suis en tournage pour deux films différents:

– j’y réalise la dernière séquence de mon documentaire sur l’agroécologie, que j’avais provisoirement appelé « Comment on nourrit les gens? », et qui s’appelle désormais « Les moissons du futur« . Pour plus d’informations sur ce nouveau film et livre, qui sortiront en octobre prochain, allez sur le site de m2rfilms:

www.m2rfilms.com

– je réalise également un 26 minutes pour ARTE Reportage sur le drame vécu par les paysans de Fukushima après la catastrophe nucléaire de mars 2011. Ce reportage sera diffusé après les vacances d’été, à une date qui n’est pas encore fixée.

J’ai profité de ce séjour en terre (contaminée) nippone pour participer au lancement de mon film Le monde selon Monsanto au cinéma , ainsi que de mon livre en version japonaise (c’est la seizième traduction). Le film était déjà passé sur la NHK, la chaîne publique japonaise, mais Uplink , un distributeur de Tokyo, a décidé de le sortir en salle, en raison de l’actualité: des négociations sont actuellement en cours entre le Japon et les Etats Unis, pour la signature d’un « traité de libre échange » qui ressemble étrangement à l’Accord de libre échange nord-américain (ALENA), dont j’ai raconté les effets dramatiques pour l’agriculture mexicaine dans un reportage diffusé sur ARTE, le 4 février dernier, intitulé « Les déportés du libre échange« .

Du coup, j’ai donné quinze interview en deux demi journées et je viens d’apprendre que le film allait être projeté au parlement japonais la semaine prochaine! Ne pouvant rester pour répondre aux question des parlementaires, une équipe de télé va venir me filmer pour  enregistrer un court message qui sera diffusé à l’issue de la projection.

De plus, Uplink veut distribuer « Notre poison quotidien » et « Les déportés du libre échange« .

Photos (Marc Duployer)

– rencontre avec les journalistes japonais

– affiche de Le monde selon Monsanto

)


Catégories : Le monde selon Monsanto