webmaster

roundup: l’homologation devrait être revue

Je transmets une dépêche AFP qui confirme ce que j’ai écrit dans mon livre: l’homologation des herbicides de la gamme roundup devrait être revue, car les informations transmises par Monsanto ne correspondent pas à la réalité des produits. Les tests que la multinationale a fait réaliser – sous réserve qu’ils aient été conduits correctement- l’ont été avec le glyphosate seul – le principe actif du roundup- c’est à dire sans les les multiples adjuvants et surfactants qui rentrent dans la composition de l’herbicide.

Pour une information complète, lire le dossier du MDRGF

Action du MDRGF et J Maret sur 2 formulations de Round Up : dépêche AFP
L’association écologiste MDRGF et un agriculteur bio français demandent au ministère de l’Agriculture le « retrait immédiat » de deux herbicides Roundup (Monsanto), dénonçant une différence entre les produits testés et les formules déclarées dans le cadre des autorisations de mise sur le marché.

Le MDRGF (Mouvement pour le droit et le respect des générations futures) et l’agriculteur concerné, Jacques Maret, ont fait procéder à des analyses scientifiques par deux laboratoires distincts de ces herbicides pour le jardin – Roundup Express et Roundup GT Plus, selon un communiqué mercredi.

Or, les résultats de ces analyses montrent que ces deux Roundup ne correspondent pas aux formules déposées et homologuées par le ministère, assurent-ils.

« Les analyses que nous avons fait faire témoignent de la présence du POEA dans les deux Roundup testés, contrairement aux informations transmises par le ministre de l’Agriculture », indique François Veillerette, président du MDRGF.

Le POEA (polyoxyéthilène) est une substance active (et non un simple adjuvant) potentiellement dangereuse, estime le MDRGF.

« Le mélange avec le glyphosate (élément principal du Round up) amplifie l’action du principe actif de l’herbicide et induit des mutations cellulaires », explique-t-on au MDRGF. « Nous étudions actuellement la possibilité d’entreprendre des actions en justice », assurent le MDRGF et l’agriculteur.

Catégories : Non classé