« Torture made in USA » diffusé sur Mediapart

Après plusieurs semaines de silence, je reviens sur mon Blog!

J’avais décidé de « lever le pied », pour pouvoir me concentrer sur la préparation de mon tournage pour mon prochain film et livre, qui seront diffusés en septembre 2010 (ARTE/ La Découverte).

Ma nouvelle enquête explore l’univers des produits chimiques, qui contaminent la chaîne alimentaire (pesticides, additifs et plastiques alimentaires), la façon dont ils sont évalués et réglementés, et leur lien éventuel avec l’épidémie de cancers, maladies neurodégénératives (Parkinson, Altzheimer) ou dysfonctionnements de la reproduction que l’on observe un peu partout dans le monde.

La deuxième raison de ce silence c’est que je voulais garder un peu d’énergie pour accompagner le lancement de mon film « Torture made in USA ». Comme je l’ai écrit sur ce Blog, ce documentaire dormait dans un tiroir depuis février dernier.

Cet incroyable ratage était dû à l’incapacité de mon producteur – Bernard Vaillot de Galaxie- de payer les archives que j’ai utilisées – avec son accord- pour le montage de mon film.

La facture est certes élevée – quelque 130 000 Euros pour les droits monde tout support -, mais ce n’est pas la première fois que je réalise des documentaires aves des budgets archives très élevés: ce fut le cas notamment pour « Cuba: Histoire d’un mythe » – un million de Francs en 1993 -, ou « Les 1OO photos du siècle », ou encore « Mon père, le Che ». A chaque fois, le producteur – en l’occurrence CAPA- avait anticipé en prévendant le film à une kyrielle de chaînes internationales, avant même que j’ai commencé à tourner, ce que n’a pas su faire Galaxie…

Devant cette impasse, jamais vue an vingt-cinq ans de carrière, j’ai donc décidé de contacter Mediapart, le journal en ligne créé notamment par Edwy Plenel, l’ancien directeur de la rédaction du journal Le Monde, dont j’apprécie l’engagement pour une presse indépendante et de qualité. Mediapart a accepté de diffuser le film en accès libre pendant deux mois sur son site.

Avec Mediapart, mais aussi le CFRT, coproducteur du film, Amnesty International, Human Rights Watch et l’Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), nous avons donc monté une opération inédite dans l’histoire du journaliste télévisuel: lancer un film en exclusivité, dont la pertinence éditoriale est évidente, sur la toile.

Voici ce qu’en dit RFI.

Nous espérons tous que cette opération inédite montrera que le Web est un média à part entière , et que le film connaîtra une seconde vie sur les chaînes, au cinéma ou en DVD.

C’est vous les internautes qui en déciderez!

Rendez-vous donc sur Mediapart!

Catégories : Non classé