webmaster

Michael Taylor reprend du service à la FDA

En ces temps de canicule, ça chauffe sur mon Blog!

A peine rentré de vacances , « Anton » a volé au secours de « Capitaine Poltron » , dont j’ai révélé les « sources », en tombant d’emblée dans l’insulte.

Manifestement l’équipe de médiateurs d’ARTE a décidé de supprimer quelques commentaires injurieux, mais a laissé passer celui-ci que je viens de lui signaler (commentaire 11, post « ITW avec Carmen Aristegui »).

« Je rentre de vacances et je découvre le billet de MMR « les masques sont tombés » dont MMR a bloqué les commentaires. Vous êtes une gourde, MMR, doublée d’une malade mentale. Je transmets votre dossier à un ami psychiatre . Je crains malheureusement un pronostic très pessimiste. »

Je précise, au passage, que je n’ai aucun moyen de supprimer les commentaires postés sur mon Blog et que les accusations violentes de « Capitaine Poltron » sont sans fondement.

J’informe aussi mes lecteurs que l’équipe de maintenance informatique d’ARTE a consacré une journée à « décontaminer » mon Blog qu’Anton avait décidé de hacker…

Je constate, une fois de plus, que , à cours d’arguments, mes (rares) « détracteurs personnels » n’hésitent pas à recourir à des méthodes qui ne respectent pas l’éthique minimale et piétinent les règles de conduite communément admises sur les Blogs.

Mais restons calmes!

Plusieurs amis américains m’ont signalé une pétition qui circule actuellement aux Etats Unis. Elle concerne … Michael Taylor, dont j’ai longuement parlé dans mon film et livre (voir sur ce Blog) qui vient de reprendre du service à la FDA (comme « Food Safety Advisor »)!

Je rappelle que cet ancien avocat de King and Spalding qui travaillait notamment pour Monsanto, avait été promu N° 2 de la FDA, pour encadrer la rédaction du texte qui a inscrit dans le marbre le « principe d’équivalence en substance », avant d’être nommé vice-président de Monsanto.

Quand je l’ai interviewé, il officiait comme directeur de l’ONG « Ressources for the Future ». Lors de notre entretien, Michael Taylor avait dénoncé les « gaffes » qui avaient entouré la mise sur le marché de l’hormone de croissance transgénique de Monsanto, et prôné une révision du processus de mise sur le marché des OGM qu’il avait, pourtant mis en place. Il demandait notamment que chaque « nouvel OGM » soit  » rigoureusement testé par la FDA avant son homologation ».

Surprenant, cet aveu annonçait peut-être un changement de position de celui qui est considéré aux Etats Unis comme le symbole des « portes tournantes »…

La pétition demande d’écrire au Commissaire de la FDA, Margaret Hamburg, en lui enoyant le texte suivant:

> Dear Commissioner Hamburg,
>
> Your recent appointment of Michael Taylor to the post of Senior Food Safety Advisor at the FDA is a travesty. He has made a career out of putting profits before food safety. His track record developing and approving the cancer-linked artificial recombinant bovine growth hormone (rBGH) while working for Monsanto and then at the FDA speaks for itself. Taylor puts profits before people when it comes to food safety. I urge you to correct this mistake and ask for his resignation.
>
> Sincerely,
>
(Your name)

Catégories : Non classé