webmaster

Je vous écris d’Amsterdam

Je vous écris d’Amsterdam où je suis venue lancer la version hollandaise de mon film et livre (voir affiche). Je suis invitée par la Maison Descartes, qui dépend de l’ambassade de France et les Editions De Geus, mon éditeur hollandais.

Avec l’Espagne, la Hollande représente le pays le plus « pro OGM » de la Communauté européenne. Rien d’étonnant à cela, les Pays Bas pratiquent l’ agriculture industrielle à outrance, et les plantes transgéniques constituent le dernier miroir aux alouettes de ce modèle agricole qui menace la santé des paysans et des consommateurs, ainsi que l’environnement.

La firme Monsanto est logiquement très active dans le pays:

– elle a racheté récemment De Ruiter Seeds, la plus grosse entreprise semencière hollandaise.

– elle conduit actuellement, avec le soutien du ministère de l’agriculture, quatre essais en plein champ de maïs roundup ready.

– elle sponsorise, aux côtés de Cargill (dont elle racheté la division internationale) et Syngenta une « table ronde » sur le « soja durable ». Curieusement, WWF Hollande soutient cette inititiative destinée à promouvoir un label de soja transgénique « durable ».

Evidemment, je vais m’empresser d’expliquer aux représentants locaux de WWF (WWF France et WWF Allemagne ne soutiennent pas l’initiative hollandaise) qu’il est strictement impossible de développer un soja Roundup ready « durable ». Je vais notamment leur rappeler la situation dramatique dans laquelle se trouvent les paysans américains, dont les champs sont envahis par l’amarante, une mauvaise herbe très prolifique, devenue résistante au roundup.

Les dernières nouvelles confirment ce que j’écrivais sur mon Blog: en Géorgie, 5000 hectares de soja ont été abandonnés par les agriculteurs, qui ne savent pas comment se débarrasser de cette amarante, dont chaque plante contient entre 15 000 et 20 000 graines. Jamais la demande pour du soja conventionnel n’a été si forte aux Etats Unis! Je vais expliquer aussi aux représentants de WWF Hollande et de Solidaridad, une petite ONG, qui soutient la table ronde sur « le soja durable » , la situation sanitaire et environnementale désastreuse qu’a provoquée le développement du soja Roundup ready en Argentine, et dont le gouvernement argentin vient, enfin, de se rendre compte.

Mon éditeur m’a organisé une quinzaine d’interviews avec des journalistes hollandais.

Catégories : Non classé