Ca bouge en Argentine!

Enfin de bonnes nouvelles!

A la suite de différents articles parus dans le journal Pagina 12, largement déclenchés par mon enquête sur Monsanto, la présidente Christina Kirchner vient de créer , par décret, une commission d’enquête officielle sur les conséquences sanitaires dramatiques des épandages de roundup dans les zones de production de soja transgénique (qui représentent aujourd’hui 17 millions d’hectares, soit 6O% des terres cultivées).

Récemment une juge a interdit les épandages à proximité des maisons et écoles. Dans le même temps , une série de plaintes ont été déposées, à la suite de l’explosion de cancers notamment chez les enfants, nés dans les zones de cultures de soja roundup ready. Particulièrement alarmant est le cas du quartier de Ituzaingó à Córdoba, victime des épandages du poison de Monsanto, où les mères se battent depuis des années pour que cesse cet empoisonnement, responsable d’un taux particulièrement élevé de cancers , malformations foetales et de pathologies multiples.

Récemment une équipe médicale de l’hôpital italien de Rosario, dirigée par le Dr. Oliva, a confirmé les conséquences sanitaires désastreuses du modèle transgénique:

Dès mon retour du Pérou, je mettrai en ligne cette série d’articles, mais en attendant, les hispanophones peuvent déjà consulter certains d’entre eux sur le Blog, spécialement ouvert pour préparer ma visite en Argentine, Paraguay et Chili à la fin du mois de mars.

Catégories : Non classé