webmaster

Eli Lilly rachète l’activité Posilac: pour en faire quoi?

La société Elanco, filiale d’Eli Lilly, a racheté l’activité Posilac de Monsanto pour 3OO millions de dollars. L’hormone reste donc officiellement au sein de la famille. Comme je l’explique dans mon livre, dans les années 1970, trois sociétés, autres que Monsanto, sont parvenues à fabriquer l’hormone de croissance laitière: Elanco, Upjohn et American Cyanamid. Finalement, seule la firme de Saint Louis était restée en ligne, même si Elanco/ Eli Lilly avait obtenu le droit de distribuer le produit grâce à une licence.
L’affaire reste à suivre, car comme l’indiquent les observateurs « les termes de la transaction n’ont pas été révélés ».
Cette histoire ressemble étrangement à une autre survenue une dizaine d’années plus tôt: lorsque, pour se refaire une virginité et échapper aux procès annoncés, Monsanto a « cédé » sa division chimique à Solutia qui a hérité du « paquet » empoisonné des PCB. Cela dit, cela n’a pas empêché Monsanto d’être lourdement condamné lors du procès d’Anniston (cf mon film et livre). Quant à Solutia, elle a fait faillite…

A suivre donc!

Catégories : Non classé