450 personnes à Pamiers

Gros succès hier à Pamiers , une petite ville de l’Ariège (16 000 habitants) , où 450 personnes ont participé à la projection de mon film. Normal: on se sent très concerné dans le département où les agriculteurs sont tentés par les semences transgéniques de Monsanto. L’année dernière, on comptait 1100 hectares de maïs MON 810 dans le département, jusqu’à l’interdiction provisoire de cet OGM BTpar legouvernement.

Hier soir, certains producteurs de maïs étaient présents dans la salle et sont repartis très troublés…

Encore une fois, je ne leur jette pas la pierre: je sais combien il est dur de survivre dans l’agriculture et à quel point ils sont coincés et intoxiqués (dans tous les sens du terme) par les injonctions des « fantassins du développement » (voir mon post intitulé « l’appel au secours des agriculteurs »).

C’est ainsi que les producteurs de maïs ont été encouragés à utiliser l’atrazine, un pesticide très toxique, par les vendeurs de « produits phytosanitaires » et autres techniciens de chambres d’agriculture, jusqu’au dernier moment.

Mon frère, agriculteur, m’a raconté que quelques mois avant le retrait de ce produit du marché, qui est un véritable poison, les vendeurs faisaient le tour des fermes pour dire « faites des stocks, le produit va être bientôt interdit! »

Hier soir, une pétition a circulé pour demander aux maires des communes environnantes de bannir les OGM de leur territoire.

La ville de Foix a déjà pris un arrêté interdisant les cultures transgéniques sur la commune.

Catégories : Non classé