webmaster

Le mensonge de Christian Jacob, député UMP

Les députés sont « intoxiqués »

Hier, sur France Info, vers 10 heures 15, les auditeurs ont pu être témoins d’un gros mensonge proféré par Christian Jacob, député UMP de Seine et Marne, interrogé avec Yves Cochet, député vert de Paris, à propos du « débat » sur les OGM actuellement en cours à l’assemblée nationale.

Je précise que le « mensonge » de Christina Jacob n’est peut-être pas volontaire mais qu’il peut être dû à « l’intoxication » des députés de la majorité, pour reprendre les mots du sénateur (également UMP) Jean-François Legrand (Reuters, « France-OGM lobbies », 2/4/2008).

Dans les colonnes du Monde , du mercredi 2 avril,le sénateur Legrand dénonçait l’extraordinaire lobbying exercé par les semenciers, et tout particulièrement Monsanto, sur les élus de la nation. Il y disait notamment:

« Certains ont fait main basse sur l’UMP afin de défendre des intérêts mercantiles « ripolinés » pour les rendre sympathiques: on a parlé de l’avenir de la science, de celui de la recherche… la force de frappe de Monsanto et des autres semenciers est phénoménale ».

Sur France Info, en tout cas, Christian Jacob a proféré une information fausse, avec un aplomb sidérant.

Répondant à une question de la journaliste sur les risques de contamination que font courir les OGM aux cultures non transgéniques, il a affirmé :
« la preuve qu’il n’y a pas de danger, c’est ce qu’il se passe au Mexique, où le maïs transgénique est cultivé depuis des années, sans que cela ait mit en péril les variétés traditionnelles »….

C’est FAUX! LES CULTURES OGM SONT INTERDITES AU MEXIQUE PRÉCISÉMENT POUR PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ DU MAÏS , DONT LE MEXIQUE CONSTITUE LE CENTRE D’ORIGINE!

Comme je l’explique dans mon livre et film, le Mexique n’a cependant pas pu empêcher l’importation de maïs américain, en raison de l’accord de « libre échange » qu’il a signé avec les Etats Unis et le Canada (ALENA), mais ce maïs est réservé exclusivement à la consommation animale et humaine…

Une absurdité: le maïs transgénique s’est bien évidemment retrouvé dans les champs, contaminant les variétés traditionnelles, et provoquant un vif émoi dans les communautés indiennes de Oaxaca, où sont apparus des « maïs monstrueux », ainsi que le révèle mon enquête.

Concernant le « mensonge » de Christian Jacob , on aurait aimé que Yves Cochet le relève à l’antenne, mais malheureusement il n’avait pas l’air informé….

Catégories : Non classé