Article brésilien

Monsanto refuse de parler mais renvoie à l’article de l’AFIS!

Ma consœur brésilienne Christina Palmeira a publié un article très fouillé sur mon film et livre « Le monde selon Monsanto » dans le journal Carta Capital.

J’en suis très heureuse car , comme je le raconte dans mon livre, le soja Roundup ready s’est répandu très rapidement dans le sud du pays, après une contrebande de semences très efficace forçant le président Lula à légaliser les cultures clandestines, pour sauver ses exportations de soja vers l’Europe (où l’étiquetage des OGM est obligatoire).

La journaliste a contacté les représentants de Monsanto qui, une fois de plus, ont refusé de répondre à ses questions, et lui ont conseillé de lire l’article publié par le Dr. Kuntz sur le site de l’AFIS!

La boucle est bouclée!

j’invite les lecteurs à consulter cet article, écrit certes en portugais, mais que l’ont peut tout de même facilement comprendre, et notamment ce passage:

« Procurada por CartaCapital, a Monsanto recusouse a comentar as acusações no livro. Uma assessora sugeriu uma visita ao site da Associação Francesa de Informação Científica, onde há artigos de cientistas com críticas ao livro de Robin. A revista, devidamente autorizada pelo autor, reproduz na página 11 trechos do artigo de um desses cientistas, Marcel Kuntz, diretor do Centro Nacional de Pesquisa Científica de Grenoble. »

Photo: le film a été présenté par le Centre d’accueil de la presse étrangère (CAPE) à la Maison de la radio, le 28 février. Je suis ici interviewée par un journaliste de RFI. La journaliste brésilienne Christina Palmeira participait à cette projection/débat.

Catégories : Non classé