Brève biographie

Cette biographie de Monsanto est loin d’être exhaustive. Je n’ai gardé que les points de repère principaux.

1901: Création de la Monsanto Chemical Company par John Francis Queeny, un chimiste ( dont la femme s’appelait Olga Mendez Monsanto) qui se lance dans la production de saccharine pour Coca Cola.

Années 20 : Monsanto est l’un des principaux fabricants d’acide sulfurique et d’autres produits industriels de base.

Années 30 : Monsanto est le premier producteur mondial de PCB ou polychlorobiphényls. Dans les années 60-70, des études montrent qu’ils entraînent des cancers, des troubles immunitaires, du développement et de la reproduction. Ils sont interdits de fabrication en 1976, aux Etats Unis, et dans les années 1980 en France.

Années 40 : Monsanto se lance dans la production de matières plastiques et synthétiques : styrènes et polystyrènes. Dans les années 1980, elles seront classées au 5ème rang des produits les plus dangereux aux USA par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) à cause de la toxicité des déchets de fabrication. La firme produit aussi du DTT (aujourd’hui interdit). Elle participe aussi à la fabrication de la bombe atomique (programme Manhattan).

1947 : un cargo français chargé d’engrais (nitrate d’ammoniac) explose à quai dans le port de Galveston, au Texas, devant une usine de plastiques de Monsanto. L’accident, qui fait 500 morts, reste dans les annales comme l’un des premiers désastres de l’industrie chimique.

1949: L’explosion de l’usine de Nitro dans l’ouest de la Virginie révèle que l’herbicide 2,4,5-T, le produit phare de Monsanto, contient des niveaux élevés de dioxines, des substances hautement toxiques. La commercialisation de l’herbicide sera interdite dans les années soixante-dix.

Années 60: L’armée américaine inonde le Vietnam du sud de tonnes d’agent orange, constitué à partir de l’herbicide 2,4,5-T et fourni notamment par Monsanto.

1975 : Monsanto lance le « Roundup », un herbicide très puissant, vendu comme “biodégradable et non-polluant”. En 1998, Monsanto est condamné aux Etats Unis pour publicité mensongère, et en 2006, en France.

1994 : La Food and Drug Administration accorde à Monsanto l’autorisation de commercialiser l’hormone de croissance bovine recombinante (rBGH), une hormone transgénique destinée à augmenter la lactation des vaches. Aujourd’hui, cette hormone est interdite partout sauf aux Etats Unis.

1996: La FDA autorise la mise sur le marché du soja Roundup ready.

1995-2000: Le président Robert Shapiro convertit Monsanto en “entreprise des sciences de la vie” avec un slogan: “Food, Health and Hope”. La compagnie multiplie les acquisitions de sociétés semencières un peu partout dans le monde.

Années 2000: Monsanto assigne devant les tribunaux des centaines de paysans américains ou canadiens pour avoir utilisé “frauduleusement” ses semences transgéniques brevetées. En 2004, sa “police des gènes” lui a rapporté 15 millions de dollars en amendes pour non paiement des royalties.

2002: Monsanto et Solutia (à qui la firme a vendu sa division chimique en 1997) est condamné à 700 000 millions de dollars de dommages et intérêts
lors d’un règlement à l’amiable imposé par la justice dans la class action qui l’oppose à 20 000 habitants d’Anniston (Alabama) où l’une de ses usines a fabriqué des PCB pendant près de cinquante ans.

Catégories : Non classé