Olivier Père

Sur le tournage de 3 Cœurs de Benoit Jacquot

La lecture d’un texte de Jean-Michel Frodon http://blog.slate.fr/projection-publique sur le tournage de 3 Cœurs de Benoit Jacquot à Valence ravive notre souvenir d’une journée passée sur le tournage du même film, il y a quelques semaines, en d’autres lieux.

C’était à Paris dans les jardins des Tuileries, sous le soleil du vendredi 27 septembre. Benoit Jacquot et son équipe tournaient quelques plans en extérieurs, dont celui, constitué d’un long et majestueux mouvement de grue qui sera le dernier de son nouveau long métrage, 3 Cœurs produit par Edouard Weil et Alice Girard (Rectangle Productions) et coproduit par ARTE France Cinéma. Ce plan fantasmatique viendra clore une passion impossible entre un homme et une femme qui se sont rencontrés par hasard une nuit sur le quai d’une gare de province et qui n’auront de cesse de se perdre et de se retrouver au gré des aléas du destin.

Benoit Jacquot prépare le dernier plan de son nouveau film 3 Coeurs

Tandis que les techniciens montent la grue, Benoit Jacquot (avec les lunettes noires) prépare le dernier plan de son nouveau film 3 Coeurs

Vitesse, concision et aisance, ce sont les qualités qui caractérisent le cinéma de Benoit Jacquot, et cela se vérifie lorsqu’on observe le cinéaste travailler. Objet d’une préparation minutieuse, chaque plan est tourné avec une précision, une apparente facilité et une rapidité déconcertante. En général quelques prises suffisent. Avec la complicité de son directeur de la photographie Julien Hirsch (qui a travaillé avec Desplechin, Godard, Téchiné, Ferran et sur son avant-dernier film Au fond des bois) Benoit Jacquot a déjà pensé sa mise en scène, le cadre et le rythme de chaque plan, afin de concentrer toute son attention sur ses acteurs, eux aussi d’un professionnalisme à toute épreuve.

photo 3 Coeurs

tournage sur le Pont Royal

« Plus le projet est lourd, plus je filme vite » est le crédo du cinéaste qui prépare et tourne sourire aux lèvres et en quelques minutes un plan de Charlotte Gainsbourg au milieu des passants sur le Pont Royal, tout en plaisantant et en discutant de ses récents enthousiasmes de cinéphile, d’Henry Hathaway au dernier Desplechin. Habitué à changer avec souplesse d’échelles de productions et à enchaîner des projets de nature et d’ambition diverses, Benoit Jacquot aime varier les plaisirs, mais aussi en prendre et en donner, toujours un peu en contrebande. 3 Cœurs est pour lui un nouveau pari, plus hasardeux qu’il n’y paraît. Il dirige pour la première fois deux grandes vedettes du cinéma français d’aujourd’hui, Benoit Poelvoorde et Charlotte Gainsbourg (bien accompagnées de Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni) et surtout ose le vertige d’une histoire d’amour digne des grands mélodrames populaires. Cinéaste réputé pour la rigueur janséniste de ses premiers essais, guère enclin aux épanchements lyriques (ou alors un lyrisme sec), Benoit Jacquot a cédé à la tentation romanesque et attend beaucoup de ses acteurs pour apporter une émotion sans retenue dans un film dont il conçoit la mise en scène comme un écrin subtil et élégant, retrouvant la maîtrise invisible des cinéastes américains qu’il admire et cite volontiers comme source d’inspiration pour ce film, John Stahl en tête.

Les premières images que nous découvriront quelques jours après leur tournage nous conforteront dans cette impression de classicisme souverain, forme idéale pour mettre en valeur des interprétations d’une finesse et d’une intensité extraordinaires.

tournage de "3 cœurs"

La photo du couple formé à l’écran par Charlotte Gainsbourg et Benoit Poelvoorde, prise ce vendredi 27 septembre, est la première image officielle du film. C’est donc ce qu’on appelle une exclusivité. (Photo Thierry Valletoux © Rectangle Productions – Pandora Film Produktion – Scope Pictures – Wild Bunch – Arte France Cinéma.)

La sortie de 3 Coeurs est prévue pour la rentrée 2014.

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *