je ne suis pas un homme usamaru furuya casterman manga

Je ne suis pas un homme

Inspiré d’une histoire d’Osamu Dazai, Je ne suis pas un homme raconte la chute d’un jeune homme en apparence bien sous tout rapport qui sombre volontairement dans la marginalité. Déroutant.

 

Mangaka en manque d’idées, Usumaru Furuya cherche le ferment d’une nouvelle histoire sur le net quand il tombe par hasard sur l’autobiographie d’un certain Yôzô Ôba. Embarqué par les premières lignes, le dessinateur découvre le cheminement complexe de ce garçon brillant qui a décidé de raconter sa vie sans ambages. Comment ce fils de bonne famille, jeune, beau, intelligent et drôle est-il devenu en quelques années une loque au visage épuisé?

Décidément, Usumaru Furuya n’est jamais là où on l’attend. Loin du thriller horrifique explorant une veine érotico-gore à la Maruo, Litchi Hikaru Club (IMHO), le mangaka fait montre de son éclectisme en s’emparant d’une chronique sociale qui puise son argument dans un roman des années 30 au nihilisme dérangeant. Je ne suis pas un homme file en effet la métaphore d’un garçon cherchant à couper les liens qui font de lui une marionnette prisonnière d’une société rigide et étouffante. Yôzô Ôba n’en apparaît pas moins comme froid et manipulateur et le lecteur de s’interroger sur cet être insaisissable et cynique se laissant aller au gré des rencontres et des évènements. A la façon d’un roman de désapprentissage, Yozo renie tout ce qu’on a voulu faire de lui pour découvrir la pauvreté et la solitude. Sans s’encombrer exagérément de psychologie, le manga tente d’expliciter le suicide social du héros par l’absence du père, figure lointaine et autoritaire qui se montre intraitable devant les errements de son fils. En lui, s’incarne un Japon  qui punit tous ceux qui osent refuser de se fondre dans la norme et dans le rang. En replaçant l’intrigue dans le contexte du Japon moderne (suicide de mineurs etc.), le talentueux Furuyama parle du désœuvrement d’une certaine jeunesse et saisit toute la modernité de la prose misanthrope de Dazai.

 

Je ne suis pas un homme (série en deux tomes)

Usumaru Furuya

Casterman

 

Catégories : Mang'actu

Comments