70, cambourakis, gegika, gekiga, manga, masahiko, matsumoto, préservatif, taniguchi

L’amour, c’est comme une cigarette…

La fille du bureau de tabac

Masahiko Matsumoto

Cambourakis

Petite merveille du gekiga, La fille du bureau de tabac déroule en quelques histoires un instantané charmant et drôle du Japon des quartiers populaires mus par les bouleversements économiques et sociaux des années 70. Jeune chômeur rêveur passablement fauché, mari éconduit, femme célibataire ou vendeuse anonyme, Masahiko Matsumoto suit avec une acuité nonchalante et une indéniable empathie le quotidien de ces petites gens dans le théâtre de leur vie. Pointant la disparition d »un monde ancien transformé par la modernisation urbaine et la révolution sexuelle, le mangaka se fait l »observateur attentif et malicieux de son temps en s »amusant des débuts calamiteux d »une timide représentante en préservatif à une époque où l »audace amoureuse suprême s »exprime dans la main effleurée d »une accorte voisine ou dans la tendre cigarette partagée avec son soupirant secret. En poète des ruelles, Matsumoto tisse une chronique sensible non dénuée de nostalgie avec un esprit guilleret à la Yu Takita qui nous change de la retenue parfois distante d »un Taniguchi.

 

Catégories : Mang'actu

Comments