Le manga pour les nuls

Bakuman (3 tomes parus, série en cours)
Ohba, Obata
Kana

Auréolée du succès de Death Note (décliné ces jours-ci en édition luxe et en roman chez Kana) la paire gagnante Ohba-Obata opère un virage à 180° avec cette nouvelle série inattendue qui prend pour cadre les coulisses de la création manga. Œuvre clairement pédagogique, Bakuman cible le néophyte curieux comme l »otaku hardcore désirant en savoir plus sur un métier somme toute mystérieux dont on va découvrir progressivement les arcanes à travers le chemin semé d »embûches de deux gamins ambitieux décidant de tout faire pour vivre de leur passion et devenir, non seulement, des mangakas professionnels mais  mieux encore, des auteurs « bankable ». Lesté d »une amourette sirupeuse (occasion de mesurer en passant le machisme encore prégnant dans la mentalité de la jeunesse nippone), le manga atteint pourtant ses objectifs en appliquant les recettes éprouvées du shônen de baston. Sorte de Narutos des pinceaux, les deux amis voient un à un les obstacles surgir devant eux et dès lors chaque étape se pose comme un nouveau cap à franchir vers le succès : convaincre un responsable éditorial de son potentiel, être remarqué en gagnant un concours, avoir une histoire publiée dans une grande revue, concevoir une série accrocheuse, et surtout se faufiler en bonne place dans les sondages d »opinion preuve de sa popularité auprès des lecteurs. Pour cela, il s »agit d »améliorer sans cesse sa technique, d »apprendre laborieusement de soi, et des autres, de progresser encore et encore, d’être original (mais pas trop) pour peut-être, un jour, rivaliser avec les ventes stratosphériques de One Piece. Un éloge de la réussite « à la dure » dans l’air du temps et efficace.

 

Catégories : Mang'actu

Comments