asuka, ikeda, lady, lycee, oscar, riyoko

Lady Oscar au lycée

Très cher frère
Riyoko Ikeda
Asuka

 

Riyoko Ikeda fait partie de la poignée d »auteurs à avoir redéfini les bases du shôjô dans les 70″s, apportant à un genre initié une vingtaine d »années plus tôt par le Dieu du manga Tezuka, une sophistication graphique extrême et une ambigüité trouble, de celle capable d »élever une romance amoureuse impossible en authentique opéra tragique et grandiloquent. Signé dans la foulée de La Rose de Versailles/Lady Oscar, Très cher frère s »offre comme une lecture contemporaine des intrigues de la cour de Versailles transposée dans le cadre d »une fraternité formant l »élite d »un lycée guindé pour filles. Soumis à la personnalité d »une «reine» capricieuse et charismatique faisant régner en maître son bon-vouloir, cette microsociété de courtisanes va peu à peu imploser dès lors qu »une nouvelle venue naïve vient à se retrouver au cœur des passions et secrets de ce cercle prestigieux. D »un trait d »orfèvre tout en verticalité, Ikeda excelle à délier le chaos intérieur de son héroïne fantasmant sur le mortifère et élégiaque Saint-Just, fille androgyne, dont l »âme torturée et la personnalité fuyante donne une idée de ce que peut être l »idéal romantique pour une jeune japonaise en fleur.

 

Catégories : Mang'actu

Comments