Mortelle loterie

Ikigami

Préavis de mort
Motorô Mase
Asuka

Ikigami ou préavis de mort. Tel est le châtiment froid et impitoyable qui frappe un citoyen sur 1000, depuis qu’une loi a instauré cette pratique visant à faire prendre conscience à chacun de la valeur de la vie. Une sentence programmée au hasard, arbitraire, qui s’appuie sur une mécanique administrative et une logistique implacable pensées de manière à ce que chaque maillon de la chaîne d’exécution ne se sente pas responsable de la mort. Face à l’apathie de la population, un fonctionnaire falot, livreur de la suprême sentence, va s’interroger peu à peu sur  la raison d’être de cette violence institutionnelle censée être plus juste que la violence sociale irraisonnée qu’elle souhaite éradiquer. Nouvel exemple de la force de la BD japonaise à puiser dans le divertissement matière à réflexion, ce manga rappelant sur le fond les thématiques du classique Orange mécanique, déroule un seinen d’anticipation glaçant d’une société d’autant plus inhumaine qu’elle est drapée sous l’apparat d’une banale démocratie moderne. Thriller impeccablement réalisé, il confirme tout le bien que l’on pensait de Mase, révélé par Heads.

Catégories : Mang'actu

Comments