definitions, roman, style

Bon bonbon

Rouge bonbon
Kiriko Nananan
Sakka Auteurs

Depuis l »inaugural Blue, romance lycéenne élégiaque rééditée ces jours-ci dans la collection « Ecritures » de Casterman, les mangas de Nananan traduisent comme peu la complexité du sentiment amoureux chez les jeunes Japonaises d »aujourd »hui. Dans le portrait de groupes que forme Rouge bonbon, Nananan scrute comme à son habitude le monde intérieur d »héroïnes entrées depuis peu dans leur vie d »adulte et déjà partagées entre regrets passés et bonheurs futurs. Dans cet entre-deux, la vie et la réalité du présent, le quotidien dans ce qu »il a de grandiose et de désespérément banal répond aux ondulations du cœur passant sans coup férir de l »amour à la haine et de l »envie au dépit. Jouant sur la cérébralité du désir, Nananan utilise peu les dialogues qui sont souvent supplantés par une voix intérieure, monologue qui vient en écho à un graphisme qui, de manga en manga se fait de plus en plus élagué, porté par des lignes ondulantes détourant corps et objets avec une rigueur graphique et une économie narrative qui en dit bien plus long sur le plaisir ou la souffrance d »être à deux que tout effet superflu. Entre ses mains, un simple appartement désordonné et confiné peut devenir par sa science du découpage et du léger « décadrage », un décor blême ou luminescent qui porte en lui la fin ou l »orée d »une nouvelle vie. Avec ce nouvel opus, Nananan confirme qu »elle est bien l »une des très grandes du manga contemporain.

Catégories : Mang'actu

Comments