chiffres, emmy awards

Les Emmy Awards en chiffres

EmmyAwards

Ce lundi 25 août 2014 est une date particulière pour le marché de la télévision américaine : il s’agit de la cérémonie des Emmy Awards. Acteurs, réalisateurs, producteurs seront sur leur trente-et-un au Nokia Theatre à Los Angeles. Tout le gratin devrait être présent et les yeux seront braqués, en particulier, sur HBO représentée notamment par Game of Thrones et True Detective.

Après un petit calcul, en ajoutant les récompenses principales remises dans les catégories des séries dramatiques, des comédies et des miniséries, c’est d’ailleurs HBO qui s’en sort avec le plus de nominations : 21 pour être exact. Suit, derrière, FX avec 13 nominations grâce à Fargo et American Horror Story puis Showtime avec 8 nominations. Enfin, n’oublions pas AMC, 7 nominations, qui présente Breaking Bad pour la toute dernière fois, la série étant achevée.

Idée et méthode

C’est en tombant sur l’intervention d’Alain Carrazé sur BFM Business que cette idée m’est venue : et si l’on s’intéresserait à l’évolution de la remise des prix aux Emmy Awards en fonction des chaînes ? L’idée étant forcément de découvrir et de montrer à partir de quel moment la concurrence des diffuseurs gratuits par les autres diffuseurs a démarré.

Parce que je ne suis pas complètement fou, j’ai restreint le périmètre de calcul. Sont ainsi comptabilisées les meilleurs séries dramatiques, meilleures comédies, ainsi que les catégories d’acteurs et d’actrices pour les 1ers et 2nd rôles. Cela correspond à 10 Emmy Awards par année – et à 340 Emmy Awards depuis 1980. Résultat ?

EmmyAwards4

Les trois principales chaînes gratuites historiques américaines que sont ABC, CBS et NBC ont alimenté majoritairement (plus de 80% des 340 récompenses), depuis 1980, le palmarès des Emmy Awards. En soit, c’est tout à fait normal puisque la concurrence était presque absente. Pourtant, d’autres chaînes existaient également. C’est le cas de PBS, qui a raflé dans les années 70 quatre fois le prix de la meilleure série dramatique, ou bien de Fox, lancée en 1986. Mais celle-ci a du patienter une dizaine années avant de récupérer l’une de ces statuettes.

La suprématie des networks a pris fin au début des années 2000. Si un crépitement a été ressenti en 1992 avec la petite (et seule) victoire de Disney Channel dans ces catégories (celle du meilleur 1er rôle masculin dans une série dramatique, Les contes d’Avonlea), la césure a démarré en 1999 et s’est largement accentuée à partir de 2008. On peut le voir sur le graphique suivant :

EmmyAwards5

Ainsi, la courbe des récompenses décernées à HBO, Showtime et AMC (deux chaînes par abonnement et une autre issue du câble basique) a croisé, pour la première fois en 2012, la courbe des principales chaînes gratuites. Cette année-là, Homeland s’était largement imposée dans le cadre des séries dramatiques.

Il faut en revanche relativiser ce cumul total : si l’infléchissement s’est produit effectivement au niveau des séries dramatiques, et de manière incontestable, depuis 2008 (grâce à Mad Men, Breaking Bad, Damages…), c’est un peu plus récent pour les comédies où le catalogue des chaînes gratuites restait une valeur sûre… jusqu’en 2012. Car, en 2013, celles des autres chaînes ont obtenu plus de prix que les sitcoms d’ABC, de CBS, de Fox et de NBC. Merci à Veep et Nurse Jackie pour cette première ! Espérons que cela se confirme encore cette année. Mon cœur bat pour Louie.

Ces chiffres révèlent une tendance, celle d’un milieu qui, depuis une quinzaine d’années désormais, a ouvert très largement ses horizons. Car, est-il nécessaire de le rappeler : ce sont les professionnels qui votent aux Emmy Awards. J’en détaillais les coulisses, toujours d’actualité, en 2012 sur Dimension Séries. Est-ce que Netflix fera parti de cet avenir ? Ce diffuseur était reparti bredouille l’année dernière. Plus que quelques heures d’attentes avant de découvrir s’ils parviendront à ouvrir leur compteur.

La cérémonie des Emmy Awards sera retransmise en direct et en clair sur le site de Canalsat aux alentours de 2h du matin.


Ci-dessous, retrouvez les graphiques incluant l’édition 2014 des Emmy Awards :

Emmy2014b

Emmy2014c

Catégories : Décryptage · Série américaine