abc, agents of s.h.i.e.l.d., almost human, brooklyn nine-nine, cbs, cw, fox, nbc, remake, the michael j. fox show, upfronts

4 choses à retenir pour la saison prochaine

La semaine dernière, les grandes chaînes gratuites américaines – ABC, CBS, CW, FOX et NBC – ont sorti le tapis rouge. Comme tous les ans au mois de mai, en cette période traditionnelle d’upfronts (le terme donné à cette occasion), elles ont convié les publicitaires à miser sur leur offre de programmes télévisuels prévue pour la saison prochaine. Tapis rouge, petits fours et champagne… il fallait au moins ça, après une fournée 2012-2013 assez catastrophique pour cette industrie, afin de dévoiler le nom des heureuses nouvelles séries qui tenteront d’attirer l’œil des américains la saison prochaine.

Mais ne croyez pas que les chaînes américaines organisent ces cérémonies pour le fun. C’est une histoire avant tout de pépètes. Près de 80% des espaces publicitaires sont ainsi vendus à cette occasion. En 2012, le chiffre s’élevait à un peu plus de 9,2 milliards de dollars (environ 7,1 milliards d’euros). Le chiffre devrait être sensiblement le même cette année. Ces networks, comme on les appelle, font face à une concurrence de plus en plus forte des chaînes du câble dont le gâteau publicitaire lui est supérieur (9,8 milliards de dollars – 7,5 milliards d’euros). Pour vous donner un ordre de comparaison – même si je n’aime pas comparé ces deux marchés – les recettes publicitaires brutes de la télévision en France, en 2011, revenaient essentiellement aux chaînes historiques (62%) puis la TNT (27,9%) et enfin les chaînes thématiques (10,1%).

Mais assez parlé d’économie, parlons de création. Alors, que peut-on retenir de ces nouvelles séries ? Décryptage en 4 temps.

1. Toujours plus

La saison prochaine sera celle du « Plus ». Pas forcément du « Bien », hein, mais numériquement, elle explose la saison 2012-2013. A partir de septembre et en comptant les séries prévues pour la mi-saison, les networks ont commandé 52 nouveautés, contre 37 un an auparavant. Parmi ces 52, 6 n’ont pas eu besoin de tourner un pilote et ont obtenu la commande de la série complète d’emblée. 23 sont des comédies (contre 17 en 2012) et 29 sont des séries dramatiques (contre 20 en 2012). NBC est la chaîne qui a commandé le plus de nouvelles séries (14) puis Fox et ABC (12),  CBS (9) et enfin CW (5).

Pour rappel, la saison passée, seulement une dizaine de séries ont survécu et ont obtenu une saison 2. Le plus mauvais ratio est obtenu par NBC qui n’a finalement reconduit que 2 sur 12, à savoir Chicago Fire et Revolution. Quant aux séries qui ont obtenu une suite mais qui étaient déjà installées, c’est à CBS que revient, sans trop de surprise, la palme. Elle a renouvelé 20 séries contre 13 pour ABC et Fox, 9 pour NBC et 5 pour CW.

2. Comédie familiale à l’honneur

On dénombre une quinzaine de comédies familiales (pas au sens TF1, évidemment…). Très clairement, le carton publicitaire Modern Family fait des envieux. Sur ABC, on découvrira les années 80 de la famille The Goldbergs, le baseball dans Back in the Game et les ex de Trophy Wives (avec Bradley Whitford !).

CBS associera Robin Williams et Sarah Michelle Gellar dans The Crazy Ones, une mère célibataire dans Mom et le divorce d’un homme dans The Millers.

Fox mise sur les années 90 avec Surviving Jack, l’amitié de deux hommes dans Dads, le terrain militaire dans Enlisted et le remake de la série anglaise Gavin & Stacey intitulé Us & Them.

Enfin, NBC compte sur le retour de Michael J. Fox dans The Michael J. Fox Show, le célibat dans About a Boy, un père homosexuel dans Sean Saves the World, un père aveugle dans The Family Guide et enfin une sorte de déclinaison de Modern Family dans Welcome To The Family. Allez, je vous mets le trailer de The Crazy Ones

3. Une saison de Spin-Off, de remake, d’adaptations…

Si la télévision américaine a très souvent prouvé sa créativité, elle ne s’est jamais non plus privée de décliner ses concepts afin de capitaliser sur leurs audiences et d’en maximiser le profit. La saison 2013-2014 verra ainsi débouler sur ses écrans trois « spin-off » ou, en français, des séries dérivées (comme le sont les séries Les Experts entre elles). Il y aura le spin-off de Once Upon a Time intitulé Once Upon a Time in Wonderland… mais aussi une déclinaison de The Vampire Diaries nommée The Originals… et enfin une nouvelle série policière pour NBC extraite de Chicago Fire baptisée Chicago PD.

Au sens plus large, le nombre d’adaptations de séries étrangères, de romans, de comic book ou d’anciennes séries est considérable. Elles sont près d’un quart dans ce cas, 12 au total (dont 4 pour Fox). CBS, certes, n’en présente aucune mais elle a été la championne des déclinaisons avec Les Experts et NCIS… Côté pays, c’est le Royaume-Uni qui remporte tous les suffrages puisque 3 séries anglaises (The Syndicate deviendra Lucky 7 sur ABC, Gavin & Stacey deviendra Us & Them sur Fox et The Tomorrow People, série des années 70, portera le même nom sur la CW) auront leur version américaine.

4. Les projets les plus intéressants

Comment ne pas passer à côté de Agents of S.H.I.E.L.D. (ABC), adaptation de l’univers Marvel abordant cette unité d’élite qui doit résoudre des affaires délicates… Elle est écrite par Joss Whedon, celui à qui l’on doit l’une des meilleures adaptations de super héros au cinéma, Avengers. Forcément, ça titille, même quand – comme moi – on n’est pas un fan du bonhomme, bien trop adepte du remplissage de son scénario par des scènes de combats digne de Bioman.

Cette autre série fait appel à une vieille connaissance. Vous savez, Michael J. Fox, que l’on a connu dans Retour vers le Futur ou Spin City. Une vraie star à l’époque qui a connu un coup d’arrêt quand on lui a diagnostiqué la maladie de Parkinson. Il revient au travers d’une comédie autobiographique, The Michael J. Fox Show (NBC), qui aura la lourde tâche d’amuser et d’émouvoir…

J’ai très longuement hésité avant d’insérer cette série dans ma sélection. D’abord, parce que mes pronostics s’avèrent très généralement faux. Et qu’ensuite – et surtout – parce que je n’ai plus aucune foi en J.J. Abrams, dont les chaînes américaines agitent son nom comme une marque de savon. Mais n’empêche, Almost Human (Fox), rien que par son intrigue futuriste et en même temps rétro intrigue. On sera projeté 35 ans dans le futur, une époque où les policiers font équipe avec des robots… Coucou Robocop !

Enfin, la dernière mais peut-être pas la moindre : j’ai décidé de parier sur Brooklyn Nine-Nine (Fox) parce que son principe m’intrigue fortement. Faire une comédie policière est, en soi, une curiosité pour moi. Aujourd’hui, le plus comique dans le type policier aux USA, c’est NCIS ou Castle. Y a plus fun. Mais une vraie comédie poilante façon Death Valley, ça n’existe pas. Et puis comme Fox a recruté Andy Samberg, récemment vu dans l’anglaise Cuckoo, j’ai presque envie d’y croire.

Catégories : Chronique · Comédie · Décryptage · Drama · Série américaine