Archive pour “janvier 2020 - ARTE - Les Coups de coeur”

c-nectou@artefrance.fr

Rétrospective intégrale du grand réalisateur ukrainien Sergueï Loznitsa

Du 8 février au 8 mars 2020



La Cinémathèque du documentaire à la Bpi  au Centre Pompidou consacre une rétrospective intégrale au grand réalisateur ukrainien Sergueï Loznitsa.
Ouverture le 8 janvier en sa présence, et jusqu’au 8 mars.

CINÉMATHÈQUE DU DOCUMENTAIRE, PARIS
cinemathequedudocumentairebpi.fr

Lire la suite >>

c-nectou@artefrance.fr

Lisbonne, sa lumière, ses mystères et sa topographie si particulière…

Du 5 février au 29 mars 2020

Du 5 février au 29 mars, ne manquez pas le cycle de 50 films Lisboa au Forum des images !  D’Alain Tanner à Raoul Ruiz, de Manoel de Oliveira à Maria de Medeiros ou Pedro Costa, un portrait cinématographique de la reine du Tage…

FORUM DES IMAGES, PARIS
www.forumdesimages.fr

Lire la suite >>

c-nectou@artefrance.fr

Un Candide joyeux et débridé

Du 5 au 8 février 2020

Arnaud Meunier met en scène Candide de Voltaire, à la fois conte initiatique et comédie acide sur les puissants, les religions, la bêtise humaine et l’égoïsme.
Avec neuf acteurs/conteurs et deux musiciens, il en fait un chant joyeux, débridé et salutaire propice à l’étonnement !

THÉÂTRE NATIONAL DE NICE
www.tnn.fr

Lire la suite >>

c-nectou@artefrance.fr

Marguerite Duras et ses souvenirs d’enfance

Du 4 au 20 février 2020

Christine Letailleur met en scène L’Éden Cinéma de Marguerite Duras. Une œuvre autobiographique dans laquelle deux adultes, Suzanne et Joseph, racontent la vie de leur mère, et ses combats, depuis son arrivée en Indochine en 1912. À découvrir au Théâtre National de Strasbourg du 4 au 20 février.

THÉÂTRE NATIONAL DE STRASBOURG
www.tns.fr

Lire la suite >>

c-nectou@artefrance.fr

« Histoire de la violence » de Thomas Ostermeier et Édouard Louis

Du 30 janvier au 15 février 2020

Thomas Ostermeier adapte et met en scène le roman autobiographique brûlant d’Edouard Louis. Au cœur de la pièce, interprétée par quatre comédiens, le racisme sociétal profondément enraciné, la haine de l’autre et de la différence, sociale ou sexuelle. Une transposition scénique radicale et intense de ce récit à la fois dévastateur et drôle.

THÉÂTRE DE LA VILLE – LES ABBESSES, PARIS
www.theatredelaville-paris.com

Lire la suite >>