Cry Jailolo, Eko Supriyanto, Musée du Quai Branly
j-estroumsa@artefrance.fr

De la danse indonésienne au Quai Branly

 du 18 au 27 novembre

Le Festival de l’imaginaire fête ses 20 ans et poursuit inlassablement son travail de découverte des cultures du monde. Le chorégraphe indonésien Eko Supriyanto présente ainsi sa nouvelle création « Cry Jailolo » inspirée de la danse Legu Salai du peuple Sahu et de Soya-Soya, danse de cour du sultanat de Ternate.

www.festivaldelimaginaire.com

Catégories : Danse · Expositions · spectacle