Angelin Preljocaj, Empty moves, John Cage, Théâtre de la Ville
rsaada

Empty Moves, du 17 au 28 février au Théâtre de la Ville.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=eBCpRS9B5gM[/youtube]

Dans sa nouvelle création, « Empty moves », le chorégraphe Angelin Preljocaj s’inspire de « Empty Words », une performance de John Cage présentée à Milan en 1977. Fluidité, arabesques, portés audacieux, cette pièce pour quatre danseurs, déclinée en trois parties, est à découvrir au Théâtre de la Ville du 17 au 28 février.

www.theatredelaville-paris.com

Catégories : Danse · spectacle

Comments