Dana Lixenberg

Exposition des photographies de Dana Lixenberg du 14 octobre 2017
au 27 janvier 2018 à Rouen.

 

 

 

 

Le Centre photographique consacre la première exposition en France à l’artiste néerlandaise Dana Lixenberg, récemment distinguée par le prestigieux prix Deutsche Börse pour son projet Imperial Courts.

 

 

 

 

Mené de 1993 à 2015, Imperial Courts a été réalisé dans le lotissement du même nom situé dans le
quartier de Watts à Los Angeles. C’est en 1993 que Dana Lixenberg part à la rencontre de ses
habitants. Ce quartier, majoritairement habité par une population afro-américaine démunie et stigmatisée, est alors encore marqué par les émeutes qui ont violemment secoué la ville,
et plus largement le pays, en 1992, suite à l’acquittement de quatre officiers de la police de Los Angeles qui avaient été filmé passant à tabac un chauffeur de taxi afro-américain du
nom de Rodney King.

 

 

 

 

C’est dans ce contexte que ce projet photographique qui s’étendra sur plus de vingt ans, est initié. La stigmatisation de la communauté d’Imperial Courts se nourrit de l’image caricaturale qui colle à la peau de ses habitants. A contrario, Lixenberg, tout en sophistication et subtilité et munie de sa
chambre photographique, de son trépied et du cérémonial qui les accompagne, choisit un noir et blanc sobre et luxueux.

 

 

 

Derrière le voile noir de son appareil, Dana Lixenberg scrute un monde qui n’est pas coutumier de cette attention bienveillante et parvient à faire affleurer une humanité vaillante malgré l’adversité, faites de regards croisés et de gestes délicats, loin de l’imagerie bruyante dans laquelle la culture
médiatique et populaire les encapsule.

L’exposition associe aux tirages photographiques, deux vidéos réalisées en 1999 et 2015 à Imperial Courts.

 

www.poleimagehn.com

 

 

 

 

Catégories : Arts