Angelina Medori

Les Photaumnales

Pour sa 13ème édition, les Photaumnales nous raconte des histoires d’amour, du 8 octobre au 1er janvier.

 

(c) Andrea Eichenberger

(c) Andrea Eichenberger

« Love Stories, Histoires d’amour », l’édition 2016 des Photaumnales de Beauvais traite, par la photographie, du sentiment le plus essentiel structurant les rapports humains.
Loin de restreindre le champ ouvert par la question amoureuse, « Love stories» démultiplie sans s’interdire les représentations traditionnelles qu’inspirent les thèmes de la passion et du lien majeur entre deux êtres.
L’exposition est l’occasion de se confronter à des images rendant compte de formes d’amour moins convenues, et moins souvent mises en forme photographiquement : amours déviants, de l’animal, des dieux, de soi, des proches, de la famille, sur un mode divers, réaliste ou engageant un principe de photographie mise en scène.
Il résulte de ce florilège élargi du dispositif amoureux une somme de figures montrant toute la prodigalité de l’amour, liant intime mais tout autant lien social.
(c) Vincent YU

(c) Vincent YU

Un panorama de la photographie hongkongaise de 1950 à nos jours est présenté à Beauvais, tandis qu’une sélection d’artistes françaises est exposée à Hong Kong.

Les images de photographes français et québécois en résidence de part et d’autre de l’Atlantique ponctuent la deuxième année de partenariat entre les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie et Les Photaumnales.

Les Photaumnales présentent les derniers artistes accueillis en résidence à Beauvais, Clermont, Tergnier ou Albert.

D’autres photographes invités encore sous le signe de l’amour, autres « love stories » partagées avec les lieux partenaires du festival.

(c) Laurence Rasti

(c) Laurence Rasti

www.photaumnales.fr/

Catégories : Arts · Région · Picardie