PARISCIENCE : animer la connaissance

Le festival international de films scientifiques Pariscience réunira grand public, cinéastes et scientifiques pour des projections et débats, du 6 au 11 octobre.

feuille diplome

C’est au cœur du Jardin des Plantes, dans le 5ème arrondissement de Paris, que se tiendra la 12ème édition de Pariscience. Le festival, initié par l’association Science et Télévision (AST), vise à toucher, informer, surprendre, et faire réfléchir le plus grand nombre autour de films décortiquant des problématiques scientifiques.

Cette année, il propose gratuitement pendant 6 jours près de 90 films (courts, moyens et longs métrages) qui abordent les différents domaines de recherche : des mathématiques à la biologie, en passant par l’astrophysique, la génétique, les neurosciences, l’écologie et le développement durable, sans oublier l’archéologie et les films animaliers.

Comme à l’accoutumée, les séances seront suivies d’une discussion avec chercheurs et équipes des films, animées par les producteurs et productrices de l’Association Science & Télévision.

Carte blanche à ARTE

Intimement attachée à cette mission de service public, ARTE est à nouveau partenaire de l’événement et y tiendra une « Carte Blanche », le 7 octobre au soir, dans le Grand Amphithéâtre du Muséum National d’histoire naturelle. Cette séance spéciale entend alimenter un passionnant débat sur  l’élan à donner à l’agriculture de demain avec, notamment, la diffusion du documentaire  OGM, mensonges et vérités de Frédéric Cataignède en avant-première.

Cette année tout particulièrement, les thématiques choisies par Pariscience (L’agriculture, l’innovation, « des hommes et d’autres animaux » et l’appel de l’espace) trouvent un écho particulier dans les films diffusés sur ARTE. C’est pourquoi 12 documentaires coproduits ou diffusés par la chaine (dont 8 en compétition) se trouveront diffusés tout au long du festival.

Face aux enjeux sociétaux et aux défis environnementaux auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés, l’information scientifique du public et le partage des connaissances avec les citoyens sont plus que jamais nécessaires. Car les grandes découvertes ne sont rien si elles ne sont pas partagées.

Catégories : Ecrans