Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes : détour en terres méconnues

Du 24 mai au 5 juin, l’Hexagone épouse l’Amérique latine et les Caraïbes le temps d’une semaine spéciale.

Qu’advient-il de l’exotisme lorsqu’il entre chez nous ? Gageons que survient alors le métissage, un entrelacs de cultures et de visions du monde, certainement le prototype du plus enrichissant échange. C’est pour cette raison que, pour la troisième année consécutive, conformément au souhait du Président de la République et grâce à une initiative du Sénat, l’Amérique latine et les Caraïbes sont à l’honneur en France au cours d’une semaine spéciale, du 24 mai au 5 juin.Cette année, ce sont plus de 300 activités différentes qui auront lieu au cœur de 50 villes françaises. Pas de laissés pour compte : s’entrechoqueront des acteurs de mondes aussi variés que l’économie (avec, notamment, la tenue du Forum économique international sur l’Amérique latine et les Caraïbes), universitaires et scientifiques, culturels ou encore associatifs.

 

Par delà l’exotisme / L’ombre des paradis blancs. Pour cette nouvelle édition, les galeries d’arts se joindront également à la manifestation pour mieux faire découvrir ceux qui, bien qu’ici parfois méconnus, incarnent l’élan artistique d’Amérique latine et des Caraïbes.

 

39f219621fb4b8ecc6e3f2935eff5ed7d11669ac

(c) Fernell Franco

 

 

Parmi eux, notons l’exposition rétrospective emblématique que la Fondation Cartier pour l’art contemporain dédie à Fernell Franco. Intitulée Cali clair-obscur, elle transpose la vision du photographe colombien sur sa ville natale, Cali. Une forme de photographie documentaire comme ode passionnée à la surprenante beauté du quotidien, tantôt marque d’une banalité charmante, tantôt stigmate d’une réalité brutale, mais toujours la capture dichromatique d’un temps réel sublimé.

 

 

 

Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes

 

 

 

Catégories : Rencontres