Festival International du film d’Histoire de Pessac : le 7ème art autour de l’Histoire

La 26ème édition du Festival International du film d’Histoire de Pessac, consacrée au Proche-Orient, se déroulera du 31 mars au 3 avril… ou quand le 7ème art devient une ressource nécessaire pour documenter l’Histoire.
Le cinéma ne saurait seulement nous soustraire momentanément au réel. Le Festival International du film d’histoire de Pessac met ainsi en lumière ces cinématographies qui documentent l’Histoire. D’ordinaire organisé en novembre, il se déroulera cette année du 31 mars au 3 avril, ayant été reporté en raison des attentats de Paris. Pour sa 26ème édition, la programmation sur le thème « Un si Proche-Orient » proposera la projection de 110 films – dont 15 avant-premières et 20 débats.

ARTE soutient cette année encore le Festival et proposera le samedi 2 avril à 18h, une séance en avant-première du documentaire Ni Dieu ni maître : une histoire de l’anarchisme, en présence de son réalisateur, Tancrède Ramonet.

La-Volupté-de-la-destruction-1

Dans le désordre des choses
Ce documentaire, divisé en deux parties chronologiques (de 1840 à 1914, et de 1911 à 1945), s‘interroge sur les fondements de la pensée anarchiste, composée d’autant de sensibilités qu’elle a de figures. Pourquoi l’anarchisme est-il nimbé dans une aura inquiétante et confuse dans la conscience collective ? Comment est-il parvenu à infuser l’Histoire ?
De la création des bourses du travail à l’obtention de la journée de 8 heures, de l’invention de nouvelles formes d’éducation au développement des luttes, Ni Dieu ni maître dévoile les surprenantes influences qu’ont pu avoir les anarchistes sur le modèlement de nos sociétés contemporaines.

 

Pour plus d’informations sur le Festival International du Film de Pessac : http://www.cinema-histoire-pessac.com

Catégories : Ecrans