L’Europe se met au temps des images

Le Festival TEMPS D’IMAGES pose ce mois-ci ses valises au Portugal et en Roumanie, avant de prendre ses quartiers au CENTQUATRE-PARIS en décembre. La saison 2015 inaugure une nouvelle formule du festival, désormais biennale et résolument tournée vers les nouvelles écritures numériques.

Initié et produit par ARTE, TEMPS D’IMAGES suscite depuis sa création des rencontres et des croisements entre les disciplines et les genres. Plus qu’un festival, c’est un réseau qui réunit aux quatre coins de l’Europe, et jusqu’en Amérique du Nord, des artistes issus de tous les champs de la création. De la Roumanie au Québec, de l’Allemagne au Portugal, des dizaines d’œuvres sont présentées au public. Certaines d’entre elles sont visibles au-delà des frontières grâce à ARTE Concert et ARTE Creative.

Giuseppe Chico et Barbara MatijevićC’est au Portugal de lancer cette année la saison TEMPS D’IMAGES.
Depuis le 14 octobre le festival investit les principaux lieux culturels de Lisbonne. Une édition particulièrement riche avec plus de 30 artistes et compagnies à découvrir dans les musées, théâtres et galeries de la ville jusqu’au 24 janvier 2016.

La tournée européenne fera ensuite escale à Cluj en Roumanie du 7 au 14 novembre avant de se déployer au CENTQUATRE-PARIS du 5 au 16 décembre, puis en Allemagne et au Québec en 2016.

The Smartphone Project de Fabien Prioville

Tout le programme sur www.tempsdimages.eu

 

Catégories : Europe · Scènes