Villes des Musiques du Monde
Béatrice Bejaoui

Festival Villes des Musiques du Monde

Comme chaque année, la Seine Saint-Denis arbore du 10 octobre au 8 novembre la culture comme une ouverture sur le monde avec le Festival des Villes des Musiques du Monde. Les communes du département vont vibrer au rythme de l’Andalousie, avec concerts, expositions et même des ateliers culinaires ! ARTE Actions Culturelles y défend le métissage culturel en organisant des projections de films. Olé !

L’Andalousie s’invite dans tout le territoire de la Seine Saint-Denis : au cœur de l’automne francilien, c’est une vague de chaleur musicale et festive qui va emporter les spectateurs de cette 16ème édition du festival. « Chaud », c’est pourtant le qualificatif peu flatteur dont on affuble trop souvent des villes comme Bondy, Epinay sur Seine, le Bourget, Aubervilliers ou Villetaneuse. Mais loin des clichés persistants, le 93 est aussi un territoire où de nombreuses associations construisent toute l’année des ponts culturels avec la population. Un exemple parmi d’autres : l’orchestre El Mawsili, présent depuis plus de 20 ans à Saint-Denis, contribue au quotidien à ce que certains habitants renouent avec la musique arabo-andalouse. Ce travail patient de lien social inscrit El Mawsili dans l’identité du département : c’est donc tout naturellement que le festival Villes des Musiques du Monde les a invités à un grand concert le 7 novembre à Aubervilliers

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Z7GovNf-eO4[/youtube]

Flamenco, percussion, jazz mais aussi lecture de contes : tous les « Suds » seront représentés pendant ces quatre semaines de festival. Avec quelques stars au rendez-vous, comme Titi Robin ou Juan Carmana. ARTE Actions Culturelles s’associe à cette démarche de rapprochement des cultures en diffusant deux programmes produits par la chaine. Le 24 octobre à 16h30 à la bibliothèque Robert Desnos à Montreuil, c’est l’islam métissé que met à l’honneur un de numéros du Dessous des cartes, l’émission géopolitique de Jean-Christophe Victor. Une manière de comprendre comment la deuxième religion monothéiste du monde s’est développée, à l’heure où les discours simplistes, voire essentialistes, sur les musulmans abondent. Un sillon de connaissances qu’ARTE a creusé en diffusant il y a quelques mois la formidable série Juifs et Musulmans qui, en quatre films mêlant l’animation et des interviews de spécialistes, retraçait l’histoire de deux religions bien plus proches qu’il n’y paraît de prime abord… Pour que cette connaissance de l’autre pénètre jusque dans les lycées où la société de demain se forge, ARTE Actions Culturelles présentera le deuxième épisode de la série le 6 novembre au lycée Suger à Saint-Denis puis le 7 novembre à Aubervilliers au cinéma Le Studio. Ainsi la fiesta autour des racines de la « petite Espagne » – ainsi que l’on nomme l’Andalousie – se doublera d’une réflexion sur le vivre-ensemble, dans le département le plus métissé de France…

Juan Carmona (c) Molina 1

Catégories : Scènes