De quoi tenir jusqu’à l’ombre

ARTE accompagne le chorégraphe Christian Rizzo met en scène cinq comédiens handicapés dans la dernière création de la compagnie de l’Oiseau-Mouche.

Cinq interprètes évoluent sur un plateau et « vont, petit à petit, faire douter par leur implication que ce théâtre en est bien un ». C’est ainsi que Christian Rizzo le metteur en scène-chorégraphe danseur, invité par la compagnie de l’Oiseau-Mouche dessine le lent decrescendo lumineux qu’il met en mouvement.

L’Oiseau-Mouche est une compagnie d’acteurs professionnels en situation de handicap mental qui tourne en France depuis des années, dirigés par des metteurs en scène comme François Cervantes ou Jean-Michel Rabeux.
Le clair-obscur travaillé à même le plateau par Christian Rizzo est une action en soi, celle d’un insaisissable personnage de dimension fantomatique. Plus la lumière s’estompe et plus l’attention s’éveille, tout en changeant de nature. C’est à cette nature que fait appel le metteur en scène, lorsque la mal-voyance est offerte en partage aux spectateurs et que les autres sens prennent le relais.
De quoi tenir jusqu’à l’ombre touche à ce moment entre chien et loup, où l’ombre déleste chacun de son ombre propre au profit du noir, où le théâtre disparaît pour rendre visible l’invisible…

Entrée 16€
Grande halle de la villette
21 avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Informations au 01 40 03 75 75
www.villette.com

Catégories : Non classé