Le cinéma d'Amos Gitaï

Amos Gitaï construit à l'écran la mémoire israélienne en interrogeant l'identité de son pays. Architecte de formation, son obsession pour les lieux traverse son œuvre, à l'image des plans séquences qui peuplent ses images. Mais surtout le cinéma d'Amos Gitaï fait rejoindre la Grande de la petite histoire issues du Proche et Moyen Orient pour offrir une représentation différente et singulière que celles observées dans les médias occidentaux, dont la France son pays d'exil.

Amos Gitaï construit à l'écran la mémoire israélienne en interrogeant l'identité de son pays. Architecte de formation, son obsession pour les lieux traverse son œuvre, à l'image des plans séquences qui peuplent ses images. Mais surtout le cinéma d'Amos Gitaï fait rejoindre la Grande de la petite histoire issues du Proche et Moyen Orient pour offrir une représentation différente et singulière que celles observées dans les médias occidentaux, dont la France son pays d'exil.