La gestion des forêts à repenser

La déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de près de 22% en un an, selon l'Institut national de recherche spatiale (INPE) du Brésil qui rendait public le 18 novembre le rapport remis au gouvernement Bolsonaro avant la COP26. C'est la plus forte augmentation en 15 ans, alors que le Brésil s'est engagé à Glasgow à éliminer avant 2028 la déforestation illégale sur son territoire, qui abrite 60 % de l'Amazonie. En 2021, l'Amazonie a perdu, en moyenne, 18 arbres par seconde.

La déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de près de 22% en un an, selon l'Institut national de recherche spatiale (INPE) du Brésil qui rendait public le 18 novembre le rapport remis au gouvernement Bolsonaro avant la COP26. C'est la plus forte augmentation en 15 ans, alors que le Brésil s'est engagé à Glasgow à éliminer avant 2028 la déforestation illégale sur son territoire, qui abrite 60 % de l'Amazonie. En 2021, l'Amazonie a perdu, en moyenne, 18 arbres par seconde.

Sur le même thème