La Tunisie sous le règne de Kaïs Saïed

Elu trimphalement président en octobre 2019, Kaïs Saïed avait alors suscité l'espoir. Pourtant, en juillet 2021, il met en place un régime d'exception, lui conférant les pleins pouvoirs. Face à une opposition fragmentée et à un peuple désabusé, il soumet une nouvelle Constitution approuvée à une majorité de 94,6%, selon les résultats officiels, avec un taux de participation très faible d'à peine 30%. Fin janvier 2023, à peine 11,3% des Tunisiens se déplacent pour les élections législatives. Pour comprendre les racines de la crise politique tunisienne qui survient douze ans après les printemps arabes et la chute de Ben Ali, retrouvez la sélection de reportages d'ARTE Info.

Elu trimphalement président en octobre 2019, Kaïs Saïed avait alors suscité l'espoir. Pourtant, en juillet 2021, il met en place un régime d'exception, lui conférant les pleins pouvoirs. Face à une opposition fragmentée et à un peuple désabusé, il soumet une nouvelle Constitution approuvée à une majorité de 94,6%, selon les résultats officiels, avec un taux de participation très faible d'à peine 30%. Fin janvier 2023, à peine 11,3% des Tunisiens se déplacent pour les élections législatives. Pour comprendre les racines de la crise politique tunisienne qui survient douze ans après les printemps arabes et la chute de Ben Ali, retrouvez la sélection de reportages d'ARTE Info.

Toutes les vidéos