Info et société

Conflit au Tigré : des soupçons de crimes de guerre

Des centaines de civils tués arbitrairement dans les rues de la ville d'Aksoum. Tel est le terrible constat dressé par l'ONG Amnesty International qui évoque, dans un rapport publié le 26 février, des crimes de guerre commis au Tigré par l'armée érythréenne. Cette région du nord de l'Éthiopie est en conflit depuis novembre 2020, lorsque les autorités ont lancé une offensive contre le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Des troupes venues de l'Érythrée voisine sont sur place, ce que nient l'Érythrée et l'Éthiopie. Selon l'ONU, 60 000 personnes, dont un tiers d'enfants, auraient fui au Soudan voisin. Pour comprendre les enjeux de ce conflit, retrouvez notre sélection de vidéos.

Conflit au Tigré : un désastre humanitaire pour les réfugiés érythréens

6 min

Soudan : guerre du Tigré, sur l’autre rive

ARTE Reportage

25 min

Au Soudan, les Éthiopiens fuient la guerre

6 min

Conflit en Éthiopie : des répercussions dans toute la Corne de l’Afrique

5 min