Haut-Karabakh : un conflit sans fin

Haut-Karabakh : un conflit sans fin

Les républiques ennemies du Caucase, l'Arménie et l'Azerbaïdjan, se sont à nouveau livrées à de violents combats dans la zone frontalière le 16 novembre. Ces combats alimentent les craintes que la guerre reprenne comme en 2020. Sous médiation de la Russie, une trêve a toutefois été conclue entre les deux parties. Depuis des décennies, les deux ex-républiques soviétiques se battent régulièrement pour la région caucasienne du Haut-Karabagh. Lors de la dernière guerre, qui a débuté le 27 septembre 2020 et s'est poursuivie jusqu'au 9 novembre 2020, l'Azerbaïdjan, d'obédience islamique, a récupéré une grande partie du territoire perdu au début des années 1990. Le pays a été soutenu par son "État frère", la Turquie. La Russie est considérée comme la puissance protectrice de l'Arménie chrétienne. Elle a envoyé 2000 soldats de la paix dans la région pour surveiller le cessez-le-feu désormais en vigueur. ARTE Info sur les dessous du conflit. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Les explications d'ARTE Info.
Les républiques ennemies du Caucase, l'Arménie et l'Azerbaïdjan, se sont à nouveau livrées à de violents combats dans la zone frontalière le 16 novembre. Ces combats alimentent les craintes que la guerre reprenne comme en 2020. Sous médiation de la Russie, une trêve a toutefois été conclue entre les deux parties. Depuis des décennies, les deux ex-républiques soviétiques se battent régulièrement pour la région caucasienne du Haut-Karabagh. Lors de la dernière guerre, qui a débuté le 27 septembre 2020 et s'est poursuivie jusqu'au 9 novembre 2020, l'Azerbaïdjan, d'obédience islamique, a récupéré une grande partie du territoire perdu au début des années 1990. Le pays a été soutenu par son "État frère", la Turquie. La Russie est considérée comme la puissance protectrice de l'Arménie chrétienne. Elle a envoyé 2000 soldats de la paix dans la région pour surveiller le cessez-le-feu désormais en vigueur. ARTE Info sur les dessous du conflit. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Les explications d'ARTE Info.

Toutes les vidéos

Haut-Karabakh : une paix fragile

ARTE Reportage

Haut-Karabakh : les raisons de la haine

Haut-Karabakh : deux enfants dans la guerre

ARTE Reportage

Le Haut-Karabakh vu par Antoine Agoudjian

Exils successifs au Haut-Karabakh

Une Leçon de géopolitique du Dessous des cartes

Erdogan au cœur du conflit entre Arméniens et Azéris ? (07/10/2020)

Le conflit au Haut-Karabakh s'exporte à Strasbourg