Info et société

Renouveau politique en Slovaquie

Deux ans après l’assassinat de Ján Kuciak, les Slovaques ont balayé leur gouvernement sortant aux élections législatives organisées samedi 29 février. Le meurtre du journaliste d’investigation en février 2018 avait ébranlé le pouvoir en place, le parti populiste de gauche, le SMER, conduisant à la démission du Premier ministre, Robert Fico. En mars 2019, c’est la libérale Zuzana Čaputová qui était devenue présidente du pays, promettant d’en finir avec la corruption. Insuffisant pour les électeurs, puisque le parti obtient son plus mauvais score depuis 18 ans. Avec 25 % des voix, c’est une formation anticorruption, le Mouvement des gens ordinaires et des personnalités indépendantes (Olano), qui l’emporte largement. 
facebooktwitterwhatsapp