Pologne : portraits d'une jeunesse engagée
Info et société

Pologne : portraits d'une jeunesse engagée

Accusé de bafouer la séparation des pouvoirs, de ne pas agir pour le climat ou de stigmatiser les personnes LGBT, le parti Droit et Justice (PiS) pourrait pourtant remporter les élections législatives le 13 octobre 2019. Au pouvoir depuis 2015, le parti conservateur, dirigé par le populiste Jarosław Kaczyński, a promis de doubler le salaire minimum. Quel regard porte la génération née après la chute du communisme sur sa société ? Comment les jeunes Polonais ressentent, résistent ou soutiennent le très controversé parti PiS ? Plongée dans le quotidien de cinq jeunes engagés.
Accusé de bafouer la séparation des pouvoirs, de ne pas agir pour le climat ou de stigmatiser les personnes LGBT, le parti Droit et Justice (PiS) pourrait pourtant remporter les élections législatives le 13 octobre 2019. Au pouvoir depuis 2015, le parti conservateur, dirigé par le populiste Jarosław Kaczyński, a promis de doubler le salaire minimum. Quel regard porte la génération née après la chute du communisme sur sa société ? Comment les jeunes Polonais ressentent, résistent ou soutiennent le très controversé parti PiS ? Plongée dans le quotidien de cinq jeunes engagés.

Kamil : militant du parti PiS

6 min

Ewelina : une plume féministe

5 min

Julia : toujours le poing levé

5 min

Patryk : un café contre la morosité

4 min

Agata : déjà en haut de l’affiche

5 min

Sur le même thème

Élections en Pologne : Duda en tête du second tour