Le drame d'Idleb raconté par les journalistes syriens

Le drame d'Idleb raconté par les journalistes syriens

Au moins 740 morts et 400 000 déplacés, selon l'ONU : c'est le terrible bilan des trois mois d'offensive de l'armée syrienne et de son allié russe sur la province d'Idleb. Cette région, située dans le nord-ouest de la Syrie, est actuellement sous la coupe du groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham, l'ancienne branche syrienne d'Al-Qaïda. Des établissements de santé et des écoles sont fréquemment touchés par les bombardements. ARTE Journal a tendu son micro à trois journalistes indépendants syriens vivant et travaillant à Idleb. Journalistes citoyens au début de la révolution, ils se sont professionnalisés au fil des années de guerre. Dans des conditions  périlleuses, ils témoignent du quotidien de la population.
Au moins 740 morts et 400 000 déplacés, selon l'ONU : c'est le terrible bilan des trois mois d'offensive de l'armée syrienne et de son allié russe sur la province d'Idleb. Cette région, située dans le nord-ouest de la Syrie, est actuellement sous la coupe du groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham, l'ancienne branche syrienne d'Al-Qaïda. Des établissements de santé et des écoles sont fréquemment touchés par les bombardements. ARTE Journal a tendu son micro à trois journalistes indépendants syriens vivant et travaillant à Idleb. Journalistes citoyens au début de la révolution, ils se sont professionnalisés au fil des années de guerre. Dans des conditions  périlleuses, ils témoignent du quotidien de la population.

Toutes les vidéos

Idleb : les paysans du champ de bataille

Syrie : les déplacés d'Idleb

Syrie : l'école sous les bombardements

Sur le même thème

Syrie : Idleb, la ville des réfugiés

Syrie : au péril de soigner - ARTE Reportage

Syrie, huit ans de guerre - chronologie du conflit syrien en huit chapitres